Burkina: faire extrader Blaise Compaoré «n'est pas la priorité»

Le Premier ministre intérimaire, le lieutenant-colonel Isaac Zida, a déclaré la semaine dernière que le Burkina allait demander au Maroc l'extradition de l'ancien président Blaise Compaoré si une plainte était déposée à son encontre. Dans une interview accordée à France 24, Michel Kafando, président par intérim du Burkina Faso, est revenu lundi sur la possibilité d'une extradition du président déchu en exil au Maroc.



Le président de la transition Michel Kafando est un peu revenu sur les propos de son Premier ministre concernant l'extradition de l'ancien président burkinabè. AFP / STRINGER
Le président de la transition Michel Kafando est un peu revenu sur les propos de son Premier ministre concernant l'extradition de l'ancien président burkinabè. AFP / STRINGER
Pour nous, pour l'instant, c'est un dossier qui n'est pas très urgent. Parce qu'il faut prendre le temps de comprendre beaucoup de choses, il faut prendre le temps de voir les documents, il faut prendre le temps de resituer les responsabilités.
Michel KafandoPrésident de la transition burkinabè

Rfi.fr

Mardi 2 Décembre 2014 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter