Burkina: le CDP veut un référendum

Au Burkina Faso, le parti au pouvoir réclame un référendum en vue de la candidature de son leader à la présidentielle de 2015.



Le CDP réclame un référendum sur la Constitution. Objectif: permettre à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat
Le CDP réclame un référendum sur la Constitution. Objectif: permettre à Blaise Compaoré de briguer un nouveau mandat

Réuni ce week-end à Ouagadougou, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a invité le chef de l'Etat Blaise Compaoré à convoquer le corps électoral pour un référendum sur la question.

Le parti présidentiel projette d'investir un candidat à l'élection présidentielle de novembre 2015. Un candidat qui, selon les responsables du CDP, ne peut être que Blaise Compaoré.

L'opposition burkinabé accuse Blaise Compaoré de préparer un "coup d'Etat constitutionnel".

La Constitution ne lui permet pas de se présenter à l’élection présidentielle.

Mais Compaoré a évoqué en décembre dernier l'idée d'un référendum pour modifier l'article 37 de la Constitution, lequel fixe les règles concernant le mandat présidentiel.

Arrivé au pouvoir en 1987 par un coup d'Etat, il a effectué deux septennats (1991 et 1998), avant qu'un amendement modifiant la durée du mandat présidentiel ne lui permette d'être élu pour deux quinquennats (2005 et 2010).

Certains leaders de son parti ont démissionné début janvier. Il s’agit notamment de l'ex-chef du parti présidentiel et ancien président de l'Assemblée nationale, Roch Marc Christian Kaboré, et de l'ancien maire de Ouagadougou (1995-2012), Simon Compaoré.

Source : BBC Afrique
 



Lundi 28 Avril 2014 - 02:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter