Burundi : Reprise des manifestations contre la candidature de Nkurunziza

Le mouvement de contestation contre la candidature à un troisième mandat du président burundais, Pierre Nkurunziza, a repris jeudi 28 mai au matin à Bujumbura, la capitale burundaise. Près de 200 protestataires étaient rassemblés dans le quartier de Cibitoke, où la police a tiré pour tenter de les disperser.



Burundi : Reprise des manifestations contre la candidature de Nkurunziza
Dans les quartiers de Musaga et Nyakabiga, des dizaines de manifestants qui s’étaient rassemblés ont été la cible de tirs et de grenades lacrymogènes dès qu’ils faisaient mine d’approcher des avenues et rues principales.
Selon le témoignage de plusieurs habitants, les manifestants évitent désormais les principales artères de la capitale, largement occupées par la police. Mercredi, l’opposition affirmait dans une déclaration commune que le président avait ordonné « de tirer à balles réelles sur les manifestants paisibles », rendant « impossible » la tenue des élections générales le 5 juin.
Les manifestations d’opposants à la candidature de Pierre Nkurunziza sont quasi quotidiennes depuis un mois dans la capitale. Elles sont émaillées de nombreux heurts avec la police. Une trentaine de personnes ont trouvé la mort au cours des manifestations.
Les violences sont montées en puissance depuis la semaine dernière, durant laquelle le leader d’un petit parti hostile à M. Nkurunziza a été assassiné, et trois personnes ont été tuées dans une attaque à la grenade sur la foule en plein centre de Bujumbura. Des manifestations ont également été signalées en province, où un opposant a été tué mercredi.

AFP


Jeudi 28 Mai 2015 - 09:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter