Burundi : explosion mortelle à Ngozi

Trois morts et quatre blessés, c’est le bilan d’une explosion de grenade mardi 14 juin au matin à Ngozi, dans le nord du Burundi. On ne connaît pour l’instant pas les motivations de l’auteur qui est décédé mais on sait qu’il s’agit d’un militaire.



L'auteur présumé est un caporal de l’armée burundaise, en tenue civile au moment des faits. Il se déplaçait en taxi-vélo lorsqu’une des deux grenades en sa possession a explosé.
 
On ignore, pour le moment, s’il a volontairement dégoupillé l’engin ou s'il s'agit d'un accident, car le caporal est mort sur le coup ainsi que le la personne qui le conduisait. La troisième victime a succombé plus tard à ses blessures.
 
Cette explosion a laissé également cinq blessés, dont deux dans un état grave parmi lesquels un enfant qui se rendait à l’école, tout près du lieu de l’explosion.
 
Ngozi est la ville de naissance du président Nkurunziza et, ce week-end, elle doit accueillir un important congrès du CNDD-FDD, le parti au pouvoir qui doit se doter d’un nouveau président.
 
L’administrateur et le gouverneur de la province souhaitent rassurer la population. Ils affirment qu’il s’agit d’un simple incident dans une province où règne le calme.
 
Lundi soir, une autre grenade a explosé, cette fois, dans la capitale Bujumbura, faisant un mort et trois blessés. Une affaire de vol, selon la police.


Source:Rfi.fr

Aminata Diouf (Stagiaire)

Mardi 14 Juin 2016 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter