Burundi : l'ONU inquiète

Les Nations unies se disent préoccupées par la multiplication des arrestations au Burundi et appellent au dialogue.



Farhan Haq, porte-parole de l'ONU, a déclaré que les Nations unies ont reçu des informations sur de nombreux cas de détentions ces derniers jours.

"Cette recrudescence des tensions pourrait être liée à l'approche du premier anniversaire d'une tentative avortée de coup d'Etat militaire visant à renverser le président Pierre Nkurunziza".

L'ONU suit de près la situation et renouvelle son appel au dialogue politique entre gouvernement et opposition pour sortir de cette crise, a-t-il ajouté.

Des témoins et des membres de l'administration ont signalé que les forces de sécurité ont multiplié les rafles ces dernières semaines.

Une centaine de personnes ont été arrêtées vendredi dans le quartier contestataire de Musaga, dans le sud de Bujumbura. Des dizaines d'hommes et de jeunes gens ont été également arrêtés dans la commune de Mugamba, une des zones les plus troublées du pays.

Deux jours plus tôt, des soldats et des policiers ont arrêté dans la capitale plus de 100 personnes dont plusieurs sont encore incarcérées.

Source: BBC Afrique 



Mardi 17 Mai 2016 - 07:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter