Burundi : l’ONU s’alarme

Le Conseil de sécurité de l’ONU s'est réuni à New-York. La France exhorte la communauté internationale à mettre fin aux violences qui s'intensifient au Burundi et qui réveillent le spectre d'un génocide, comme au Rwanda voisin en 1994.



Burundi : l’ONU s’alarme

Des négociations sont en cours sur un texte qui proposerait de sanctionner les auteurs des violences ou ceux qui empêchent tout dialogue entre le gouvernement et l'opposition.

La réaction de Bujumbura ne s'est pas fait attendre. « Les quelques cas de criminalité qui visent à attirer l’attention de la communauté internationale sont en train d’être maîtrisés », a minimisé Alain Aimé Nyamitwe, ministre des relations extérieures.

Les opérations de désarmement des populations civiles continuent au Burundi après l'expiration de l'ultimatum du président Nkurunziza.

Deux personnes ont été tuées ce lundi dans le quartier de Musaga au sud de Bujumbura tandis que des corps sans vie ont été aussi retrouvés dans un quartier du centre et du nord de la capitale.

Le Burundi est sorti il y a moins de dix ans d'une longue guerre civile qui a fait quelque 300 000 morts entre 1993 et 2006.
source:bbc Afrique


Dior Niang

Mardi 10 Novembre 2015 - 08:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter