Burundi: la militante du MSD disparue vendredi a été assassinée

Dimanche 18 octobre 2015, le porte-parole adjoint de la police burundaise a finalement reconnu le décès de l’opposante (MSD) et militante anticorruption Charlotte Umugwaneza, de Cibitoke. Elle était portée disparue depuis la fin de semaine dernière. Son corps a été repêché par la police le jour suivant dans la rivière Gikoma, selon le porte-parole des forces de l'ordre. La police avait dans un premier temps démenti avoir retrouvé la trace de l'opposante.



Charlotte Umugwaneza, vice-présidente du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD, opposition) pour le quartier de Cibitoke, au nord de Bujumbura, avait décidé de déménager pour fuir les violences récurrentes dans son quartier. En fin de semaine, elle devait ainsi louer un véhicule pour déménager. Elle a disparu à ce moment-là.

Sans nouvelles, ses proches ont alors mis en place un dispositif d’alerte sur les réseaux sociaux, vendredi. Des photos sont apparues le matin suivant sur Internet, montrant le corps sans vie d’une femme d’une quarantaine d’années, portant des traces de blessures. Sa famille, ses proches et plusieurs médias locaux ont reconnu Charlotte Umugwaneza sur ces photos.

Dans un premier temps, alors que les services de renseignement étaient accusés d'être à l'origine de cette disparition, la police a nié qu'il s'agissait du corps de l'opposante, évoquant une autre habitante de Bujumbura. Le doute est donc désormais levé : le porte-parole adjoint de la police burundaise a finalement reconnu, dimanche, le décès de l'opposante.

Fait troublant : les photos qui ont permis aux proches d'identifier Charlotte Umugwaneza ne montrent aucune trace d'eau. Les cheveux semblent secs et plusieurs traces de poussière et de sang sont visibles sur le corps. La police affirme ne détenir aucune information sur l'origine de ces clichés et sur le moment où ils ont été pris. Elle annonce l’ouverture d’une enquête.
source:rfi.fr


Dior Niang

Lundi 19 Octobre 2015 - 08:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter