Burundi: pour le Cnared, la rencontre avec Mkapa est déjà une «victoire»

Le médiateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin MKapa est à Bruxelles pour rencontrer les responsables du Cnared. Cette plateforme, qui regroupe l'essentiel de l'opposition burundaise en exil, n'a pas été invitée aux discussions avec les autorités de Bujumbura en mai dernier à Arusha en Tanzanie. Seuls quelques-uns de ses membres avaient été conviés à titre individuel. La coalition avait donc appelé au boycott de la rencontre. Pour le Cnared, qui a pu présenter sa feuille de route au médiateur, il s'agit donc d'un pas vers la résolution du conflit.



Pour Jeremie Minani, chargé de communication au Cnared, cette rencontre est déjà une « victoire » en soi puisque le pouvoir de Bujumbura a toujours refusé de considérer la plateforme comme un interlocuteur.

Les consultations ont commencé ce matin, en présence d’une trentaine de membres du directoire du Cnared, qui ont présenté leurs doléances au facilitateur tanzanien.  L’enjeu pour la coalition, c’est de convaincre l’ancien président Mkapa de l’inviter en son nom propre.

Lors de la première session, fin mai, seuls certains membres du Cnared avaient été invités à titre personnel. L’organisation avait donc appelé au boycott de la rencontre.

Les consultations se sont poursuivies vendredi après-midi, cette fois en comité plus restreint, seuls cinq des membres du directoire étaient présents. Ils ont abordé les aspects plus techniques de la feuille de route présentée par le Cnared autour d’une ligne simple : aucune solution de paix durable ne peut inclure le président Nkurunziza

Ce samedi, le facilitateur rencontrera les anciens dignitaires burundais qui vivent en exil. Dimanche, le Cnared présentera un bilan de ces consultations lors d’une conférence publique.

Source: Rfi.fr



Samedi 11 Juin 2016 - 08:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter