Burundi: terreur dans les quartiers contestataires de Bujumbura




 Depuis les attaques simultanées visant trois camps militaires vendredi 11 décembre au Burundi, la répression de l'insurrection désormais armée qui est née de la contestation du 3e mandat du président Pierre Nkurunziza a franchi un nouveau palier. Une centaine de jeunes gens habitant les quartiers de Bujumbura ont été tués, exécutés froidement par un pouvoir qui assure de son côté avoir abattu des insurgés armés.

Depuis cette date, dans ces quartiers terrorisés par un degré de violence auquel ils n'étaient pas habitués, les habitants vivent désormais au rythme des rafles quotidiennes par les forces de l'ordre de tous les jeunes de sexe masculin.De jour comme de nuit, policiers, agents des services secrets burundais et parfois même des militaires rentrent dans ces quartiers et gare alors aux jeunes gens qui sont sur les bords des routes.

Mais ceux qui sont terrés dans leurs maisons ne sont pas épargnés non plus. Les portes sont dans ces cas défoncées, les familles molestées et tous ces jeunes accusés d'être parmi ceux qui tirent chaque jour sur les forces de l'ordre sont arrêtés.
source:rfi.fr
 

 


Dior Niang

Lundi 14 Décembre 2015 - 07:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter