Business : la méthode Dangote

Quel est le secret de la réussite du businessman le plus riche d'Afrique ? Grâce à quelles connexions a-t-il pu bâtir un véritable empire au Nigeria ? Et pourquoi les autres pays du continent lui résistent-ils encore ? Jeune Afrique a mené l'enquête.



«Peu importe ce que tu fais, respecte toujours le pouvoir en place, ne te bats pas contre le gouvernement, il faut être une personne obéissante. » Ce conseil du grand commerçant Sanussi Dantata, son grand-père maternel, Aliko Dangote l’a mis en pratique tout au long de son impressionnante ascension, qui l’a amené à devenir l’homme le plus riche du continent. Début août, son patrimoine personnel était estimé à 17,3 milliards de dollars (15,7 milliards d’euros) par le mensuel américain Forbes.
 
À chaque étape de la croissance de Dangote Group – présent aujourd’hui dans le ciment, l’agroalimentaire, la logistique et l’immobilier -, l’homme d’affaires haoussa, originaire de Kano au Nigeria, a su trouver les bons alliés politiques pour assurer la progression de son chiffre d’affaires. Pour sa seule division cimentière, Dangote Cement, la locomotive du groupe, celui-ci est passé de 298 milliards de nairas (1,4 milliard d’euros) en 2012 à 392 milliards de nairas (1,7 milliard d’euros) en 2014.
 
Aux yeux des Nigérians, le tycoon est le plus éminent des AGIP (« Any government in power »), surnom qu’ils donnent aux entrepreneurs qui réussissent sous tous les régimes.
 

Jeune Afrique

Lundi 24 Août 2015 - 10:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter