C'est fait, Aminata Touré tourne le dos à Macky

L’ancien chef du gouvernement Aminata Touré s’est projetée vers l’avenir. Après une visite à Kaolak, elle s’est rendue à Touba et va poursuivre ses visites de courtoisie aux chefs religieux de tout le pays. Ce week-end, elle est attendue à Niassane. A l’en croire Ahdoul Ahad Seck Sadaga, député de Touba et porte-parole de sa délégation, l’idée de mise en place d’un mouvement national est retenue. Son lancement aura lieu à partir de Touba, dit-il. Par ailleurs, Aminata Touré n’a toujours pas donné une suite favorable aux appels du Président Macky Sall qu’elle accuse de l’avoir trahie.



C'est fait, Aminata Touré tourne le dos à Macky
L’ex-locataire de la Primature fait face à une pression forte de députés, de conseillers économiques, sociaux et environnementaux  et de simples militants qui lui demandent de quitter définitivement la prairie marron. Certes, elle ne dit mot à ce sujet en public mais les actes qu’elle pose présagent d’une rupture imminente avec le parti de Macky Sall. «A 80%, je peux dire qu’elle va quitter l’APR », confie un de ses conseillers à la Primature. «Depuis son départ du gouvernement, elle refuse de prendre le président de la République au téléphone », ajoute la même source. « Le chef de l’Etat lui a même envoyé un émissaire  mais elle s’est montrée particulièrement hostile à toutes retrouvailles. Elle a répondu à cet émissaire : dites au président qu’il m’a trahie », raconte cette source, soutenant que l’émissaire est rentré fou de colère. 


Cité comme l'interlocuteur, le Président du groupe parlementaire de la majorité, Benno Bokk Yaakaar (BBY) de nier: «Je n’ai jamais été émissaire du président Macky Sall comme puis-je être émissaire alors que je ne connais aucun problème entre Macky Sall et Mimi Touré ?". Moustapha Diakhaté dira par ailleurs avoir rencontré à deux reprises , Aminata Touré depuis qu’elle a quitté la Primature mais qu’il ne s’est jamais agi de cela. «Nous sommes voisins et nos relations ne datent pas d’aujourd’hui », précise-t-il.


Prenant le contre-pied de Moustapha Diakhaté, Abdou Ahad Seck dit Sadaga de dire que «le président Macky Sall n’a rien fait. Ce sont des gens tapis dans l’ombre qui essaient de combattre Mimi Touré ; moi je suis Mackyiste car le président est mon ami. Je suis membre fondateur de l’APR et ex-chargé de mission à l’Assemblée nationale quand il en était à sa tête », dans les colonnes du journal « L’As ». Ce, avant toutefois d'y asséner qu'à la suite des visites de courtoisie aux familles religieuses, l'ex'Première ministre va entamer une tournée nationale "pour massifier son mouvement».
 



Samedi 9 Août 2014 - 12:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter