CAN 2010: Les mondialistes reprennent du poil de la bête



La Côte d'Ivoire, le 1er mondialiste africain à se qualifier pour les 1/4 de finales
La Côte d'Ivoire, le 1er mondialiste africain à se qualifier pour les 1/4 de finales
Les mondialistes ont tristement débuté la plus prestigieuse des campagnes de football africain.
D’entrée de jeu, les futurs représentants de l’Afrique au pays de Nelson Mandela ont inquiété leurs supporters.
Le Nigéria avait reçu une pantalonnade face à une séduisante équipe des Pharaons comme on l’aime avec son jeu très collectif sur le score de trois à un (3-1). Les Eléphants de Côte d’Ivoire ont dû se limiter à un partage de points avec des Burkinabé revanchards.
Les Algériens avaient complètement disjoncté devant de modestes Malawites décidés à marquer leur présence en Angola. Le score fleuve de trois à zéros l’illustre.
Les amis du Milanais Samuel Eto’o ont buté sur une bonne équipe gabonaise. Le Cameroun a eu des difficultés pour montrer qu'il est l'un des dignes représentants de l'Afrique à la prochaine coupe du monde. Pour rappel, le Gabon était dans le même groupe que les Lions indomptables lors des phases de qualifications pour le mondial 2010 qui va se jouer en Afrique du Sud.
A ce rythme, les plus pessimistes commençaient à enterrer les futurs mondialistes.
Mauvaise appréciation, leur diraient les futurs ambassadeurs africains.
Ils attendaient certainement leur deuxième match pour montrer ce dont ils sont capables.
Et depuis ce jeudi 14 janvier, c'est une autre figure, celle que nous aimons, que nous voyons : des équipes au large sourire, des équipes bagarreuses et gagneuses.
Les Fennecs algériens ont montré aux Aigles maliens un jeu très vivant et intelligeant avant-hier. Un comportement dont ils auront besoin pour se bousculer avec les équipes européennes.
Ce vendredi c'était le tour des Eléphants qui ont été très prolifiques en faisant trembler le filet ghanéen à trois reprises. Une bien belle victoire. Elle qualifie directement les amis de Didier Drogba au deuxième tour de la compétition.
Les Green Eagles ont montré ce samedi un bien meilleur visage devant une très bonne équipe béninoise qui a manqué de réalisme. Le résultat est immédiat. Un score d'un but à zéro (1-0) a sanctionné la rencontre. Ce but est marqué à la 42e minute sur pénalty par l’attaquant nigérian Yegveni Yakubu.
Les Camerounais ont dû aller chercher dans leurs dernières ressources pour venir à bout de très bons Zambiens amenés par un Katongo des grands jours. Ils ont fait douter les Lions indomptables. Mais, le réalisme, l’orgueil et la rage de vaincre des hommes de Paul Le Guen ont fait la différence. En atteste le but victorieux de Idrissou.
Voilà qui donne à espérer. Si la tendance se poursuit, nos mondialistes pourront nous faire sourire au mois de juin en Afrique du Sud.

Charles Thialice SENGHOR

Lundi 18 Janvier 2010 - 12:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter