CAN 2012 Guinée Equatoriale vs Sénégal: Coup du “Nzalang” sur la tête des “Lions” (2-1)

L’Afrique s’est effondré sur la tête des «Lions» hier, mercredi 25 janvier 2012, au stade de Bata suite à leur deuxième défaite (2-1) synonyme d’élimination de la Can 2012. Le coup du «Nzalang» a envoyé les poulains de Amara Traoré au tapis et à propulser la Guinée-Equatoriale en quarts finale de finale. Une déconvenue au goût amer pour une sélection sénégalaise considérée pourtant comme un véritable favori dans cette 28ème édition.



CAN 2012 Guinée Equatoriale vs Sénégal: Coup du “Nzalang” sur la tête des “Lions” (2-1)
Le ciel avait ouvert ses vannes à quelques heures du match Guinée Equatoriale –Sénégal, comme pour accueillir le «Nzalang» (Tonnerre en français), dans son antre du stade de Bata. La fin sera impitoyable pour les «Lions» qui vont quitter prématurément cette terre de l’Afrique centrale, la tête basse, après deux défaites en autant de sorties.
Partie pour «gagner quelque chose» selon Amara Traoré ; «atteindre les demi-finales» avait plafonné la Fédération sénégalaise de football, alors que le département des Sports demandait le trophée, au finish, rien de ces différents objectifs ne seront atteints par la bande à Mamadou Niang.

Comme à Tamale au Ghana en 2008, le Sénégal pourtant considéré comme un véritable favori de cette 28ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAF) n’a pas su montrer son efficacité devant les buts.

L’Afrique s’effondre ainsi sur la tête des Lions qui ont quitté le stade de Bata sans piper mot. Têtes basses, yeux hagards, complètement perdus, à l’instar de Guirane Ndaw qui est tombé en syncope, les joueurs sénégalais sortent par la petite porte en étant la première sélection africaine à se faire éliminer. Son dernier match contre la Libye le 29 janvier prochain, ne sera qu’anecdotique.

Pourtant, contrairement au match d’ouverture où nous avons assisté à un naufrage collectif de toute l’équipe coachée par Amara Traoré, hier, la bande à Mamadou Niang a montré un visage reluisant.
Pendant toute une mi-temps des «Lions» retrouvés, ont littéralement dominé leurs hôtes portés par un bouillant public qui n’a cessé de demander à son «Nzalang» de gronder.

Seulement hier, c’était un jour sans. Une kyrielle d’occasions vendangée pendant 45 minutes. Une domination outrageuse mais stérile. L’équipe nationale du Sénégal regagne les vestiaires avec sept occasions nettes.
Mais, ni Demba Bâ, ni Papiss Demba Cissé, ne parviendront à exploiter les caviars distribués par le feu-follet, Issiar Dia.

A la reprise, le match repart sur le même tempo. Mais au fil du temps, il s’équilibre. A la 62ème minute, Iyanga Travieso Iban prend au piège la défense sénégalaise et de la tête, explose le stade de Bata en faisant abdiquer Bouna Coundoul.

Un véritable coup de massue sur la tête des «Lions» qui vont parvenir à se relever quand même grâce à Moussa Sow. Entré en cours de jeu, l’attaquant du Losc profite d’un cafouillage dans le camp équato-guinéen, pour égaliser.
Le Sénégal pousse pour marquer ce deuxième but libérateur. Mais en vain. Et ce qui devrait arriver, arriva. Dans les arrêts, alors qu’on s’acheminait vers un match nul (1-1), David Alvarez Aguirre, d’une frappe venu d’ailleurs, fusille Bouna Coundoul et met les «Lions» K.O debout.

Avec deux victoires en deux matches, la Guinée-Equatoriale se qualifie en quarts de finale alors que les «Lions» quittent les compétitions au soir du 29 janvier après le match contre la Libye.

COMPOSITION DES EQUIPES

Guinée-Equatoriale : Clementino Sylva Emmanuel-Danilo ; David Alvarez Aguirre, Rui Fernando Da Gracia Gomez, Fousseny Kamisoko, Edjogo Owono Montalban J. (Capitaine), Iban Iyanga Travieso, Ivan Bolado Palacios, Javier-Angel Balboa Osa, Thierry Fidjeu Tazemeta, Mamadou Konaté Ben-Esono, Laurence Doe

Entraîneur : Gilson Paulo

Sénégal : Bouna Coundoul ; Lamine Sané, Souleymane Diawara, Kader Mangane (Capitaine), Cheikh S. B Mbengue ; Mohamed Diamé (puis, Moussa Sow, 66ème min), Guirane Ndaw, Idssiar Dia (puis Mamadou Niang, 72ème min), Dame Ndoye ; Papiss Demba Cissé, Demba Bâ (puis, Ndiaye Dème Ndiaye, 58ème min).

Coach : Amara Traoré
Buts : Iyanga Travieso Iban (62ème minute) et David Alvarez Aguirre (90ème +3) pour la Guinée-Equatoriale et Moussa Sow (89ème minute)

Arbitres : Khaled Abdulrahman (Soudan), Champiti Moffat (Malawi) et Jean-Claude Birumushahu (Burundi)
Abdoulaye THIAM (Sud quotidien)


Jeudi 26 Janvier 2012 - 08:40



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter