CAN 2015: Le Maroc dément une annulation, l’Afrique du Sud hésite ! !



Dans quel pays se tiendra la CAN 2015? Grosse question qui devrait donner des maux de tête aux responsables de la CAF (Confédération africaine de football) ces derniers jours. Le Maroc pays désigné depuis deux ans veut un report de la compétition en raison du virus Ebola mais la CAF ne compte pas toucher à son calendrier. Du coup, le royaume chérifien n’est pas loin d’une annulation de l’organisation, comme à vous indiqué hier. Mais le Maroc dément. 

« J’ai reçu un certain nombre d’appels de journalistes africains qui avaient l’air sûrs d’eux. Et comme à eux, je vous réponds qu’il ne s’agit que d’une rumeur, comme cela est souvent le cas quand il s’agit de football. Nous avons proposé de décaler la CAN 2015 au mois de juin 2015, ce qui laisserait plusieurs mois pour prendre des mesures face à la menace Ebola. Nous avons également proposé l’hiver 2016« , a confié à Jeune Afrique Hamid Faridi, un des plus proches conseillers de Mohamed Ouzzine.


L’Afrique du Sud craint sa population
La CAF, de son côté, a d’ores et déjà pris les taureaux par les cornes. Elle a sollicité d’autres pays dont le Ghana et l’Afrique du Sud pour abriter le tournoi en cas de retrait du Maroc. « En cas de refus du Maroc de conserver l’organisation de la compétition aux dates prévues, la CAF voudrait savoir si votre fédération serait volontaire et aurait les moyens d’organiser la Coupe d’Afrique des nations 2015. Si la CAF reçoit deux ou plusieurs réponses positives, le comité exécutif procédera à un tirage au sort pour désigner l’organisateur »« , écrit M. El-Amrani, le secrétaire général de l’institution dans cette lettre que nous avons diffusé hier


Mais déjà un premier refus parmi les pays contactés. Dans un courrier dévoilé par Fikile Mbalula, le ministre des Sports ce vendredi, l’Afrique du Sud également affiche sa réticence à abriter la CAN 2015 en raison d’Ebola. En outre, le pays craint les protestations de sa population qui refuse catégoriquement toute organisation d’une nouvelle compétition vu que l’Etat a dépensé beaucoup plus qu’il n’a gagné lors de la Coupe du Monde 2010 et la CAN 2013. Auparavant, le Soudan qui avait affiché un intérêt s’est également retiré.

africatopsports.com

Vendredi 17 Octobre 2014 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter