CAN 2015: Soulagé, Issa Hayatou (CAF) exprime ses sincères remerciements et sa profonde reconnaissance à la Guinée Equatoriale



La Guinée Equatoriale sauve la mise. La Coupe d’Afrique des Nations a finalement trouvé terre d’accueil, à la suite du désistement du Maroc qui invoque Ebola.  C’est ainsi que  le Président de la République de la Guinée Equatoriale, a pris les choses en main. En effet, Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, a reçu en audience le Président de la Confédération Africaine de Football (CAN),  Issa Hayatou ce vendredi même,  14 novembre concernant la possibilité pour ledit pays d’abriter la CAN 2015. Selon la CAF, la solution a été trouvée à la suite  d’échanges fraternels et fructueux.



Et le Chef de l’Etat Equato-Guinéen a donné son accord.  Du coup, l’équipe nationale de Guinée Equatoriale est qualifiée d’office pour le tournoi final du 17 janvier au 8 février, en tant qu’hôte.  Les quatre (4) sites retenus sont : Malabo, Bata, Mongomo et Ebebiyin. A l’issue des phases des qualifications, le tirage au sort de la phase finale sera fera le mercredi 03 Décembre 2014 à Malabo, en Guinée Equatoriale. Soulagé, le Comité Exécutif de la CAF et son Président Issa Hayatou n’ont pas manqué d’exprimer:


«Leurs sincères remerciements et leur profonde reconnaissance au peuple Equato-Guinéen, à son gouvernement, et particulièrement à Son Excellence le Chef de l’Etat et Président de la République de Guinée Equatoriale, M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo ». dans le groupe G des qualifications, l'équipe nationale du Sénégal occupe la 2ème place avec sept (7) points derrière la Tunisie, dix (10) points. Avant la bataille du Caire, ce samedi entre "Lions" et Pharaons" d'Egypte, 3ème avec six (6) points. 


Vendredi 14 Novembre 2014 - 13:12




1.Posté par Leuk le 14/11/2014 21:27
On ne s'amuse pas avec une épidémie à virus tel Ebola.
Aucune garantie n'est donnée par les autorités de la CAF pour ce vaste rassemblement qu'est la phase finale de la CAN.
En sus, le choix d'un autre pays notamment équatorial modifie la donne pour certaines équipes en l'occurrence celles tropicales.
Le Togo a déja fait les frais d'une CAN alambiquée

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter