PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



CAN 2017: Trois reporters sénégalais en difficultés avec la police Gabonaise



CAN 2017: Trois reporters sénégalais en difficultés avec la police Gabonaise
Cheikh Tidiane Diagne de la Radio Futurs Médias (RFM), le cameraman de la TFM, Misante Ndoye et Demba Varrore du journal sportif Stades sont retenus par la police des frontières gabonaise. Ces trois confrères sont ainsi dans des difficultés à leur arrivée au Gabon a appris Pressafrik.com. Pour en savoir plus, a joint au téléphone un des responsables de la RFM et des rédactions concernées qui ont confirmé l'information tout en précisant que ce sont des problèmes d'accréditation et que le problème est en cours de résolution. 
 
«C’est bientôt réglé», assure-t-il tout en expliquant que c’était juste un problème administratif.
 
Toutefois, il leur est reproche de rentrer au Gabon sans accreditations. "Nous avons le visa mais ils nous exigent de présenter l'accréditation", confie l'un d'entre eux que nous avons joint au téléphone.
 
Selon une source proche de la police, ils risquent tout simpement d'être renvoyés au Sénégal. "La situation est très tendue en ce moment. Les autorités surveillent les faits et gestes des journalistes et surtout leur mouvement", confie notre interlocuteur. 
 
Au niveau de l'ambassadeur sénégalais et à la Fédération sénégalaise de football les gens tentent de mettre les boucheées doubles, mais la direction de la police des frontières du Gabon campe sur sa position. 
 
Nous sommes entrés en contact avec les Fédéraux qui soutiennent vouloir saisir la CAF, seule habilitée à délivrer les accréditations, pour décanter la situation.

Nos confrères sont au Gabon plus précisément à Franceville pour la couverture de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2017. Dans la poule B avec l'Algérie et le Zimbabwe, les "Lions" du Sénégal entrent en lice ce dimanche (15 janvier) contre la Tunisie. 


Vendredi 13 Janvier 2017 - 15:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter