CDM 2014-Algérie 1-2 Belgique: Bien partis, les "Fennecs" finalement dans l'étau des "Diables rouges"

Après le Cameroun défait par le Mexique, la Côte d'Ivoire victorieuse du Japon, le Nigéria nul devant l'Iran et le Ghana battu parles Etats-Unis, place à l'Algérie, 5ème et dernier représentant africain à entrer en lice dans cette Coupe du monde 2014. Les "Fennecs" croisent la Belgique dans la poule H.



Avec l’Algérie, c’est l’entrée en lice du 5ème et dernier représentant africain qui croise la Belgique dans le cadre de la 1ère journée du Groupe H. Une équipe belge présentée comme un favori caché de cette 20e édition de la Coupe du monde 2014 par Amara Traoré , l'ancien sélectionneur des "Lions" du Sénégal et qui pointe à la 11ème place du dernier classement FIFA. Là où les « Fennecs » sont placés à la 22e place mais 1er africain. 11 places de rang donc entre deux équipes qui se sont déjà croisées à deux (2) reprises dont une victoire des Européens et un match nul.
 

La composition des équipes : Belgique : Courtois, Alderweireld, Kompany (cap), Van Buyten, Vertonghen, M.Dembele, Witsel, E.Hazard, De Bruyne, Chadli, Lukaku.
 
Algérie : M’Bohli, Mostefa, Bougherra (cap), Halliche, Ghoulam, S.Taïder, Medjani, Bentaleb, Feghouli, Soudani, Mahrez

Et c'est parti à Belo Horizonte, Estadio Mineirão sous l'arbitrage de RODRIGUEZ Marco. Après les échanges de fanions entre les deux capitaines,, Vincent Kompany et Madjid Bougherra,  ce sont les Algériens qui donnent le coup d'envoi. Hazard, le prodige de Chelsea est dans ses oeuvres mais la balle lui échappe (5e). Les Renards du désert de se relancer face aux "Diables rouges" qui semblent dominer légèrement (8e). Le quart de jeu est passé et les gardiens passent une entame de match des plus paisibles compte tenu des attaques brouillonnes du côté des deux équipes. Marc Wilmots donne de la voix pour réveiller ses joueurs. Tactique qui semble marcher car la première occasion de la rencontre est belge avec Axel Witsel qui s'avance aux 30 mètres, sans opposition, et envoie une lourde frappe du pied droit, flottante, que Raïs M'Bolhi écarte comme il peut.


Mais le tournant de cette 23e mn de jeu est à l’actif des « Fennecs ». Après une faute de Verthongen sur Feghouli retenu par le bras, l’arbitre siffle le pénalty et c’est Feghouli qui se fait justice lui-même, donnant ainsi l’avantage à l’Algérie à la 24e. Hazard prend les choses en main et obtient un coup franc mal négocié par De Bruyne, (29e). De Bruyne encore lui, arrive cette fois-ci à s'introduire dans la surface de réparation algérienne et obtient un corner. Là encore, la balle s'envole à la 31e mn en dessus des cages de M'bolhi obligé à nouveau de se déployer pour repousser la frappe de Witsel, parfaitement dosée et puissante depuis les 25 mètres, (35e).


C’est au tour de Halilhodzic de donner de la voix. Ce qui n’empêche pas cette enième tentative belge. Hazard se joue de deux adversaires côté gauche avant de mettre sur orbite Chadli dans la surface. Ce dernier se met alors en position de frappe mais son tir, trop peu appuyé, est sans danger  pour M'Bolhi qui rejoint avec ses coéquipiers les vestiaires avec cet avantage d'un (1) but à zéro (0) à la mi temps. Et c'est reparti à Belo Horizonte et déjà coup franc pour l'Algérie mais qui ne donne rien (46e). Retenir toutefois le 1er changement côté belge. Chadli est remplacé par Mertens, ce dernier qui se charge du corner a failli faire mouche. Seul face au portier algérien, Wetsel ne parvient pas à l'ajuster à la 50e mn.


Mais ce sont les "Fennecs" qui ont failli faire mouche à la 57e, leur 1ère occasion en cette seconde période. Sur corner, Medjani est tout proche de trouver l'ouverture. Sa reprise de la tête frôle la lucarne de Courtois. Une minute plus tard (58e), deuxième changement  côté belge effectué par Marc Wilmots, Romelu Lukaku est remplacé par le jeune joueur du LOSC (19 ans), Divock Origi. Suivi de peu par le 3ème et dernier changement : l’entrée de Dembélé contre Fellaini. A la 65e mn, Marc Wilmots vient de jeter toutes ses cartes. Des changements qui s'avèrent payants puisqu’à la 70e mn sur un corner mal repoussé par l’Algérie, Hazard temporise et propulse De Bruyne qui trouve la tête de Fellaini qui trompe M’bolhi.


Mertens lui aussi entré en cours de jeu, y ira pour son but à la 80e mn. Tout part de la contre-attaque rapide des Diables Rouges avec Hazard qui s'échappe côté gauche et fixe la défense adverse avant de décaler Mertens qui marque en force du pied droit changeant ainsi le court du jeu pour donner l’avantage à la Belgique qui menée en 1ère période, égalise pour prendre les trois (3) points aux Fennecs. Malgré les 3 mn de temps additionnel, le score de deux (2) buts à un (1) en faveur des Diables rouges ne changera pas.
A travers cette défaite, l’Algérie rejoint ainsi le Cameroun, le Ghana au rang des représentants africains battus d’entrée au Brésil. Des  cinq (5), seule la Côte d’Ivoire a tiré son épingle du jeu, le Nigéria ayant partagé les points avec le 42e au classement FIFA, l’Iran.



Mardi 17 Juin 2014 - 17:49