CDM 2014- Espagne-Pays-Bas (1-5): Humiliation !

Les Pays-Bas, finaliste malheureux de la dernière Coupe du monde ( Afrique du Sud 2010), ne pouvaient rêver d'une meilleure revanche. Les bataves ont pulvérisé, leur bourreau, l'Espagne (5-1) pour ce premier grand choc du mondial. La Roja méconnaissable a pris l'eau de toute part. Robben et Van Persie y sont allés de leur doublé. Dvrij, auteur du penalty ayant entraîné le but Espagnol (Alonso), s'est racheté en inscrivant le 3e but. Une sacrée claque administrée par les Oranje aux champions du monde en titre. Résumé du match



On reprend les mêmes ou presque et on recommence. Tel on pourrait résumer ce premier choc de la coupe du monde Brésil 2014 qui oppose l'Espagne, championne du monde en titre au Pays-Bas finaliste malheureux lors de la précédente édition en Afrique du Sud (2010). Un match comptant pour la première journée de la poule B. 
C'est une Oranje rajeunie et ambitieuse qui va défier l'ogre Roja dans un premier duel 100% européen.
Voici les compositions des deux équipes

Les compos :
 Espagne : Casillas, Azpilicueta, Piqué, Ramos, Alba, Busquets, Xabi Alonso, Xavi, Iniesta, David Silva, Diego Costa
 

Pays-Bas : Cillessen, Janmaat, Vlaar, De Vrij, Martins, Blind, De Jong, De Guzmán, Sneijder, Robben, van Persie
footmercato.

C'est parti. pour 90 mn d'anthologie. L'Espagne est en blanc et la Hollande en bleu Marine. 5 mn de jeu et c'est l'Espagne qui monopolise le ballon avec un jeu court à la Barcelonaise. Les Oranges courent derrière le cuir.
Lancé en profondeur, par Arjen Robben Sneider rate son face à face (8emn)  avec son ancien coéquipier du Real Iker Casillas. Première chaude alerte du match. 
L'Espagne riposte. Andrea Iniesta (10e mn) tente un tiir à l'entrée de la surface qui se dérobe du cadre. La Roja se montre menacante. Sur une largesse défensive des Oranges, Diego costa (13e mn)  manque de peu d'ouvrir le score. Son tir est contré par un pied Néerlandais

Robben et Pique à la lutte lors d'Espagne - Pays-Bas en 2014

L'Espagne assiège le camp Néerlandais. On tente de sauter la ligne défensive pour chercher Diego Costa dans la profondeur. Le trident Xavi-Iniesta-David Sylva donne du boulot à l'arrière garde batave carrément  à la ramasse. Comme on pouvait s'y attendre. L'Espagne obtient un penalty. Xavi introduit un ballon pour Diégo Costa dans la profondeur. L'attaquant  espagnol, d'origine Brésilienne est fauché dans la zone de vérité par Dvrij. L'arbitre ne bronche pas  et désigne le point de penalty. Xabi Alonso (27e mn)  prend ses responsabilités et transforme (1-0). La Roja mène par 1-0 devant les Pays-Bas. C'est la 16e banderille du basque avec la Roja.
L'Espagne fidèle à son Tiki-Taka donne le tournis aux Néerlandais qui mettent désormais rarement le pied sur le ballon. Les bataves sont alors obligés de commettre des fautes à l'image de  Stéfan Devrij qui récolte un carton jaune (40e mn). Les pays-bas frôle le pire. David Silva encore lancé par le maître à jouer de cette équipe espagnole, André Iniesta, tente un tir piqué repoussé par  Cillessen. Le corner ne donne rien. 
Dans la foulée, la  hollande égalise. Robbin Van (45emn) d'une tête plongeante suite à une longue passe de  Blind, venue de la gauche remet les pendules à l'heure à quelques encablures de la mi-temps.
View image on Twitter


Le score à la pause est de 1-1. Le match tient toutes ses promesses.

View image on Twitter

Les 22 joueurs sont de retour sur la pelouse. La pluie s'est invitée à la fête dans l'Aréna Fonte Nova de Salvador. aucun changement n'est noté dans les compostions des deux  équipes. Les Pays-Bas sont revenus avec de meilleures intentions. La récompense ne tarde pas à tomber. Arjen Robben servi par Blind  mystifie d'un contrôle millimétré du gauche, Ramos et Piquet avant d’enchaîner. Le Munichois donne l'avantage aux siens 2-1 pour les Pays-Bas (53e mn).

Van Persie (60emn), légèrement hors-jeu, voit son puissant  tir du droit après une chevauché de Robben, s'écraser sur la barre transversale de Casillas. 

Les premiers changements de la partie interviennent à l'heure de jeu. Diego Costa cède sa place à Torres, Alonso à Pedro côté Espagne.
 Wijnaldum remplace De Guzman.

 Dvrij inscrit le 3e but batave (65emn). Trouvé au second poteau sur un coup franc venu de la gauche le défenseur, auteur du penalty ayant débouché au but espagnol, smashe la balle de la tête.
View image on Twitter

Le But de David Sylva dans la foulée est refusé pour une position de hors jeu réelle. 
Coup de massue, sur une sortie hasardeuse de Casillas Van Persie ne se fait pas prier pour pousser le ballon au fond des filets (72emn). La Messe semble dite.
View image on Twitter
Stefan Dvrij, auteur du 3e but des Pays-Bas cède sa place. David Silva est remplacé par Cesc Fabregas, nouveau joueur de Chelsea. 
 
C'est la correctionnelle. Arjen Robben d'une chevauché du milieu de terrain inscrit le 5e but hollandais (81emn).

C'est l'humiliation. Le champion du monde en titre est méconnaissable. Les Pays-Bas ne pouvait rêver d'une meilleure revanche. Les Oranje sont désormais de sérieux prétendants au titre suprême. 
La Roja suffoque. La Oranje s'amuse. Le champion du  monde en titre a démissionné. L'Espagne n'a plus encaissé 5 buts depuis 51  ans. Quatre minutes de temps additionnel.
C'est terminé. Les Pays-Bas ont laminé l'Espagne (5-1) et prennent le tête du Groupe B avec 3 pts +4.


Vendredi 13 Juin 2014 - 20:54