CDM 2014 : Tout ce qu'il faut savoir sur Argentine - Belgique

L'Argentine n'a plus connu une demi-finale de Coupe du Monde depuis 1990. En face d'elle, la Belgique qui arrive en quarts de finale du Mondial pour la deuxième fois après 1986. Le vainqueur de cette confrontation aura donc réussi une belle performance en se hissant dans le dernier carré.



CDM 2014 : Tout ce qu'il faut savoir sur Argentine - Belgique
Arbitre : M. Rizzoli (ITA)
Estádio Nacional – Brasilia (69 349 places)
La dernière demi-finale de l’Argentine  en Coupe du Monde remonte à 1990. De son côté, la Belgique n’a connu qu’une seule demi-finale et c’était en 1986. C’est également cette année-là que les Diables Rouges ont joué (et gagné) leur seul quart de finale lors d’un Mondial. Les deux nations se sont affrontées deux fois dans l’histoire du tournoi : en quarts de finale en 1982 (victoire des Diables Rouges, 1-0) et en demi-finales en 1986 (victoire de l’Argentine, 2-0). Dans une rencontre qui s’annonce très serrée, la différence viendra peut-être du banc. Dans ce domaine, la Belgique s’en sort bien. Sur les six buts inscrits depuis le début de la compétition, quatre viennent des remplaçants. De son côté, l'Argentine, bien que critiquée, n’a connu que la victoire dans cette Coupe du Monde brésilienne. Après une édition 2010 décevante, Lionel Messi se montre enfin décisif. Le Barcelonais est impliqué dans cinq des sept réalisations argentines.

Ils ont dit

Alejandro Sabella (Argentine) : « On attend toujours quelque chose de différent de Messi. Il y a une équipe qui soutient Messi, qui le fait se sentir bien et fort. Il y a quatre ans, il était critiqué. Aujourd'hui, on dit qu'on dépend trop de lui. »
Marc Wilmots (Belgique) : « Même si je m'attends à un match très tactique et très fermé, nous allons garder notre philosophie qui est d'aller de l'avant. On peut écrire l'histoire. Les joueurs le savent. »

 

Les stats à retenir (avec OPTA)

·         L’Argentine a gagné 3 de ses 4 confrontations avec la Belgique (10 buts marqués, 4 encaissés), pour une défaite.
·         L’Argentine et la Belgique se sont affrontées 2 fois en Coupe du Monde : victoire des Diables Rouges en phase de groupes de l’édition 1982 (1-0) et victoire de l’Albiceleste en demi-finale de l’édition 1986 grâce à un doublé de Diego Maradona (2-0). C’est la dernière confrontation entre ces équipes.
·         L’Argentine a gagné 8 de ses 9 matchs de Coupe du Monde depuis le début de l’édition 2010, pour 1 défaite (contre l’Allemagne en quart de finale en 2010).
·         L’Argentine n’a gagné que 6 de ses 19 derniers matchs de Coupe du Monde face à des équipes européennes.
·         C’est la troisième fois d’affilée que l’Argentine atteint les quarts de finale de la Coupe du Monde. Cependant, l’Albiceleste n’est jamais allée plus loin que les quarts depuis 1990 lorsqu’elle avait été battue en finale par la RFA.
·         L’Argentine s’est qualifiée à l’issue de 6 des 7 prolongations qu’elle a disputé en Coupe du Monde (3 au terme des prolongations, 3 aux tirs au but). L’unique exception est l’élimination face à l’Allemagne en 2006.
·         La Belgique a atteint les quarts de finale de la Coupe du Monde pour la deuxième fois de son histoire après 1986. Les Diables Rouges de Guy Thys avaient finalement terminé quatrièmes du tournoi.
·         L’Argentine et la Belgique font partie d’un groupe de 4 équipes à avoir gagné tous leurs matchs de la Coupe du Monde 2014 (prolongations inclues). Les 4 victoires de l’Albiceleste et des Diables se sont toutes néanmoins soldées par un seul but d’écart.
·         Les 6 buts de la Belgique en Coupe du Monde 2014 ont été marqués par 6 joueurs différents, dont 4 par des remplaçants.
·         Les 6 buts belges ont tous été marqués à partir de la 70eme minute. La Belgique est la seule équipe, parmi les 8 quarts de finaliste, à ne pas avoir marqué sur coup de pied arrêté lors de cette Coupe du Monde.
·         La Belgique a mené au score pendant un total de 52 minutes lors de la Coupe du Monde 2014, chiffre le plus bas parmi les 8 quarts de finaliste.
·         La Belgique et l’Argentine ont effectué le plus de tirs lors de cette Coupe du Monde (83 et 80 respectivement). Les hommes de Marc Wilmots ont également cadré le plus de tentatives (32).
·         L’Argentine a enregistré le ratio de possession le plus élevé de la Coupe du Monde 2014 avec une moyenne de 64,3%.
·         Lionel Messi est buteur ou passeur sur 5 des 7 réalisations de l’Argentine lors de la Coupe du Monde 2014 (71%), soit 4 buts (dont 3 depuis l’extérieur de la surface) et 1 passe décisive.
·         Messi est le joueur qui a réussi le plus de dribbles lors de cette Coupe du Monde (24) et qui a délivré le plus de dernières passes avant un tir (18).
·         En huitièmes de finale contre la Suisse, Angel Di Maria a tenté 12 tirs, total le plus élevé pour un joueur argentin lors d’un match de Coupe du Monde (depuis 1966).
·         Javier Mascherano a tenté (22) et réussi (18) le plus de tacles lors de la Coupe du Monde 2014.
·         Kevin De Bruyne a délivré la dernière passe pour un tir belge à 10 reprises contre les Etats-Unis en huitièmes de finale, plus que n’importe quel joueur lors d’un match de la Coupe du Monde 2014. Il fut également buteur et passeur décisif lors de cette rencontre.
·         En 30 minutes contre les Etats-Unis, Romelu Lukaku a réalisé 4 tirs et les a tous cadrés (1 but). Lors de ses 115 minutes précédentes face à l’Algérie et la Russie, il n’avait tenté qu’un seul tir qui avait terminé hors cadre.
·         Thibaut Courtois a arrêté 11 des 13 tirs cadrés qu’il a subi lors de cette Coupe du Monde (84.6%).
 

Football365.fr

Samedi 5 Juillet 2014 - 08:32