CDM- Réactions USA- Omar Gonzalez : «On avait le fameux fighting spirit américain»

Les Etats-Unis, éliminés en huitièmes de finale mardi soir par la Belgique (2-1 a.p.), se félicitaient d'avoir montré un état d'esprit combatif tout au long d'un match indécis.



CDM- Réactions USA- Omar Gonzalez : «On avait le fameux fighting spirit américain»
Jermaine Jones (Etats-Unis): «On y a cru quand on est revenus à 2-1 mais ça n’a pas souri. Si vous regardez le match dans sa globalité, l’équipe n’a jamais lâché. On a eu des opportunités pour revenir au score jusqu’à la fin. Mon occasion (à la 108e minute)? C’est la vie des buteurs : des fois tu la mets dedans, des fois non. Si on se retourne sur notre tournoi, il reste une grande fierté. A part dans notre vestiaire, personne ne croyait en nous. Il a fallu montrer aux gens qu’on avait une bonne équipe. Les échos qu’on a sur les supporters au pays, les audiences des matches… On les remercie tous et on espère bien leur montrer de grands matches encore à l’avenir.»

Omar Gonzalez (Etats-Unis): «C’est définitivement une Coupe du monde qui aura été riche en émotions pour nous. Au coup de sifflet final, après être revenus à 2-1 et avoir eu des occasions de revenir, on s’est tous dit : "Oh mon Dieu, c’est fou, on était si près"… On avait le fameux fighting spirit américain, j’espère que c’est l’image qu’on laissera. C’est super pour tous nos supporters, ici ou au pays. J’espère que plein de gamins qui ont suivi ça se diront: moi aussi je veux vivre ça un jour, et ce jour-là je gagnerai.»
 
Tim Howard (gardien des Etats-Unis) : «Nous n'avons pas bien joué. Mais le mérite revient à la Belgique qui nous a imposé une pression énorme. C'est une grande équipe. Bien sûr, j'ai fait mon match. Mais le football n'est pas un sport individuel. Nous jouons en équipe. Et la nôtre est jeune et prometteuse. Nous serons plus forts dans quatre ans.»

 

Avec AFP

Mercredi 2 Juillet 2014 - 14:08