CDM2014 - L’équipe de Côte d'Ivoire connue et respectée par la Colombie

L’équipe de Côte d’Ivoire affronte celle de la Colombie, ce 19 juin à Brasilia, dans le groupe C de la Coupe du monde 2014 de football. Pour ce match crucial, les «Eléphants» sont attendus de pied ferme par les Colombiens et leur sélectionneur. José Pekerman assure en effet bien connaitre les « Eléphants ».



Les Colombiens se méfieront en particulier de Gervinho, buteur contre le Japon.
Les Colombiens se méfieront en particulier de Gervinho, buteur contre le Japon.

Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le « professeur ». José Pekerman, le sélectionneur de l’équipe de Colombie, est un entraîneur avisé et renseigné. L’Argentin assure ainsi connaître parfaitement l’équipe de Côte d’Ivoire qu’il va affronter, ce 19 juin à Brasilia, dans le groupe C de la Coupe du monde 2014. Une raison à cela : il l’a battue lors du Mondial 2006, lorsqu’il dirigeait l’équipe d’Argentine.
 

« A l’époque, la Côte d’Ivoire débutait en Coupe du monde, avec des joueurs bien moins connus que maintenant, raconte Pekerman en conférence de presse. Il fallait même expliquer que cet adversaire totalement inconnu était une bonne équipe, qui avait été la révélation de la Coupe d’Afrique des nations. Les joueurs ivoiriens étaient alors à un très grand niveau, comme par exemple Zokora, qui jouait à Séville, Drogba à Chelsea, Touré en Angleterre, les deux frères (Yaya et Kolo) Touré, (Bonaventure) Kalou qui était très fort dans le championnat français. Il y avait aussi Romaric, très bon, Tiéné… Depuis, quelques noms ont changé, certains sont venus renforcer l’équipe, comme Tioté, Gervinho, Bony, Gradel… Des joueurs qui ont apporté des qualités nouvelles. Et la Côte d’Ivoire en est à sa troisième Coupe du monde consécutive ».
 

Le technicien a poursuivi sa démonstration, en assurant que la Colombie allait trouver à qui parler. « La Côte d’Ivoire possède une équipe avec de très grands joueurs, assure José Pekerman. Tout le monde connaît le talent de Drogba, de Gervinho, de Yaya Touré, de Tioté. Il y a aussi un arrière latéral très important, Aurier, qui était à l’origine des deux buts contre le Japon. Il y a aussi l’expérience de Zokora, un joueur qui fut un milieu défensif, un des meilleurs d’Europe, dont l’expérience apporte aujourd’hui beaucoup de sérénité en défense. Ce sont des joueurs très importants et amplement connus ».


« On ne joue pas tout demain »

Sabri Lamouchi, l’entraîneur de la Côte d’Ivoire, s’est ensuite exprimé à son tour sur les forces de la sélection colombienne : « La Colombie et la Côte d’Ivoire ne se sont jamais rencontrés dans leur histoire. Mais ce deuxième match de Coupe du monde, qui sera le huitième de la Côte d’Ivoire en phase finale, sera complètement différent de celui face à l’équipe du Japon. Ce sont deux styles à l’opposé. On sait que ce sera un match difficile où on n’aura pas forcément beaucoup d’espaces ; un match où il faudra gagner les duels au milieu de terrain pour imposer notre jeu. Mais nous savons que nous avons les armes pour rivaliser. Mais, pour cela, il faudra également être attentif. »
 

A la question de savoir si Didier Drogba, dont l’entrée en a changé la donne face au Japon, sera titulaire, le technicien franco-tunisien a botté en touche : « Je suis responsable d’un groupe et non pas d’un joueur, même s’il s’agit d’une icône. Didier sait à quel point il est important pour les « Eléphants ». Et c’est important pour lui de pouvoir compter sur tout le monde. Il est possible qu’il soit déçu au début de la rencontre. Mais son investissement est là. »
 

Enfin, Sabri Lamouchi a rappelé que le résultat de ce Côte d’Ivoire-Colombie serait crucial mais pas décisif : « On ne peut pas dire qu’on joue tout demain. La Côte d’Ivoire, dans sa courte histoire avec la Coupe du monde, n’a jamais été aussi proche d’une éventuelle qualification, dès le deuxième match. Mais tout ne s’arrêtera pas demain si jamais les choses ne se passent pas comme nous l’espérons. Il nous restera un troisième match face à la Grèce. »


Avec RFI

Jeudi 19 Juin 2014 - 14:06