CDM2014 - Tops / Flops : Ouragan US et tornade verte pour avalanche de buts !

Cristiano Ronaldo, le gros coup de l’Algérie et le nouveau match à suspense de la Belgique, on vous dit tout de cette nouvelle journée du Mondial. C’est l’heure des Tops/flops !



TOPS

CDM2014 - Tops / Flops : Ouragan US et tornade verte pour avalanche de buts !
1/ Le fighting spirit américain

Un état d’esprit irréprochable, une combativité hors pair telle est l’essence même de cette équipe américaine. Menés dès la 5ème minute, à la suite d’une erreur de Cameron exploitée par Nani, les Etats-Unis ont refait surface en imposant petit à petit leur rythme et leur qualité physique. Johnson sur son côté droit pourrait avec Jones, Bradley ou encore Captain America alias Clint Dempsey résumer à eux seuls l’extraordinaire capacité qu’on les américains à se battre sur tout les ballons et à ne jamais rien lâcher. Bousculés très fortement face au Ghana puis mal embarqué contre les Lusitaniens, ils sont pourtant 2ème de leur groupe avec 4 points et un match nul face à l’Allemagne au prochain match leur suffit pour sortir victorieux de ce groupe de la mort.
 
2/ Coach Vahid

Que dire des changements tactiques de l’ancien entraîneur du Paris-Saint-Germain, si ce n’est qu’ils ont été payant face à la Corée du Sud. Cinq joueurs ont été changés par rapport au 11 type ayant affronté la Belgique, Mesbah, Mandi, Djabou, Brahimi et Slimani. Les trois derniers ont indéniablement changé le visage de l’équipe en permettant au milieu de terrain de mieux construire le jeu, rappelant même le jeu à la nantaise bien connu par Vahid Halilhodzic dans les années 1980. Rapidité d’exécution, mouvements et technicité permet à l’Algérie de décrocher une victoire en Coupe du monde 32 ans après leur dernier succès. Un pari réussi de main de mettre par le Bosnien qui offrent une finale aux Fennecs face à la Russie pour se qualifier en 8ème de finale, chose qu’ils ne sont jamais parvenus à faire dans leur histoire.
 
3/ Dries Mertens

Encore une fois, le feu-follet Napolitain était le meilleur Belge sur la pelouse. Seul Diable rouge à mériter son surnom, il n’a cessé d’enflammer et de provoquer la défense russe. Eden Hazard, auteur une nouvelle fois d’une prestation médiocre, devrait s’inspirer de la grinça et de l'audace dont fait preuve son homologue pour apporter constamment le danger sur son côté. Si les deux ailiers arrivent à être en forme au même moment, les défenses n’ont pas fini de souffrir. Mertens a prouvé qu’il était bien plus qu’un joker de luxe.

FLOPS

 
1/ Le Portugal
Cette équipe compte le meilleur joueur du monde 2013 et pourtant elle n'affiche qu’un petit point au compteur, presque au bord de l’élimination. Une humiliation lors du premier match face à l’Allemagne (4-0) et une rencontre sans relief face aux Etats-Unis, le Portugal nous avait habitué à mieux, beaucoup mieux. La star Portugaise, Cristiano Ronaldo n’a quasiment rien montré durant ce Mondial, à part peut-être la passe décisive pour Varela permettant l’égalisation face aux américains. Une pléiade de blessures et un fond de jeu bancal, voilà ce que l’on retient, pour l’instant, de la Seleçcao.
 
2/ Romelu Lukaku

Présent sur la feuille de match comme titulaire lors des deux premières rencontres des Diables Rouge, nous cherchons encore Romelu Lukaku sur le terrain. Mais où est passé le redoutable attaquant de Premier League ? Fantomatique, transparent, ces deux mots résument le Mondial de l’avant-centre appartenant à Chelsea. Divock Origi l’a, une nouvelle fois, remplacé face à la Russie et c’est lui qui délivre les hommes de Marc Wilmots. Lukaku ne pèse pas sur les défenses, ne participe pas à la construction offensive et ne touche presque pas de ballon. Il est pour l’instant en course avec Fred, l’attaquant de la Seleçao, pour remporter le titre de Casper du Mondial.
 
3/ La défense Coréenne

La défense centrale a vécu un véritable cauchemar, ce soir, surtout en première période. Le gardien Jung a passé une sale soirée en encaissant quatre buts et en se montrant responsable sur deux d'entre eux. Il n’a pas été prompt sur sa sortie dans les pieds de Slimani sur le premier but encaissé puis il apprécie mal la trajectoire de la balle et manque sa sortie sur le corner amenant le deuxième but. Le reste de la défense a pris la marée, dépassée sur les duels, battu dans les airs et pris de vitesse sur les côtés laissant par conséquent des espaces digne du Champs de Mars. Pas étonnant qu’ils aient encaissé 4 buts !

Source: coupedumonde2014.net

Lundi 23 Juin 2014 - 13:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter