CEM de Diourbel: la vétusté des bâtiments menace la vie de 2000 élèves

La vétusté des bâtiments au CEM de Diourbel, a atteint un niveau de dégradation avancé au point même de menacer la vie de 2000 élèves. Le corps professoral, après plusieurs alertes sans écoute favorable, lance un cri de détresse à l’endroit des autorités tout en les invitant à prendre leurs responsabilités.



Saliou Ndao élève en classe de 3e dans ce collège, lance un SOS . « Je demande aux autorités, au président de la République de nous aider à réfectionner notre établissement. Parce que les bâtiments sont trop vieux, ils sont en état de délabrement…». Depuis plusieurs années des voix se sont élevées pour attirer l’attention des autorités. Abdoulaye Diouf, membre du corps professoral, au micro de Walf déclare qu'ils vivent "une situation très très alarmante. "Il faut reconnaître que depuis des années, on ne cesse de demander aux autorités compétentes de venir nous aider. On a même peur d’être dans les classes. C’est pourquoi nous avons même écrit une lettre ouverte au gouverneur et aux autorités de la région. Pour qu’il nous viennent en aide», dit-il.

Avant d’ajoute: «Aujourd’hui, il n’est même plus sur de rester dans les salles de classes pour faire cours. C’est pourquoi, nous lançons un appel à toutes les autorités, et les anciens qui ont fait cette école. Parce qu’il faut reconnaitre que la Première Dame Mariéme Faye Sall a été dans cette établissement, ainsi que Souleymane Ndéné Ndiaye, Aliou Ngouye Ndiaye, Modou Diagne Fada, etc. Nous leur demandons de venir voir ce qui s'y passe...». 
 


Vendredi 30 Octobre 2015 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter