CENTRAFRIQUE : À Bangui, les médecins craignent "une grande catastrophe humanitaire"



Plus de trois jours après le coup de force de la Séléka, les blessés continuent d’affluer dans les hôpitaux de la capitale centrafricaine. Mais sans électricité, sans eau et sans médicaments, difficile, pour les médecins, de les soigner. Reportage.

Source : http://www.france24.com/fr/20130328-centrafrique-s...

FRANCE 24

Jeudi 28 Mars 2013 - 08:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter