CHOC MALICK NIANG AMA BALDLE: Vers un combat où aucun de deux protagonistes n’a le droit de perdre ?



Le combat devant opposer le chef de file de l’écurie Yoff à Ama Baldé, le fils de l’ancien champion de lutte Falaye Baldé est parti pour être un choc étincelant. Les deux mastodontes qui aspirent à entrer complètement dans la cour des grands ont traversé deux épreuves qui pourraient les motiver à travailler davantage. Le fils de Falaye va affronter le pensionnaire de Yoff sans la présence de son père. En effet, Falaye Baldé est décédé quelques temps après l’annonce du choc. Son absence sera sans doute un vide que son fils va essayer de combler. Même éprouvé par le poids de l’âge, Falaye était présent presque dans tous les duels de son fils. Il lui prodiguait des conseils et priait pour lui.


     L’ancien champion n’hésitait pas à esquisser des pas de danse pour galvaniser son fils. Ama va donc apprendre à évoluer sans son Papa. Il va juste se contenter des conseils du grand frère Jules Baldé ou ceux de l’autre frère Baboye ou encore de ceux de l’ami du défunt père, Double Less. Cette situation va sans doute pousser le jeune lutteur à se battre pour gagner et rendre hommage au père qui a tout fait pour le fils. Malick Niang est averti.
 

     Mais l’ancien lieutenant, Yékini a lui aussi des raisons de ne pas décevoir. Il doit prouver aux Sénégalais qu’il est un grand sportif après sa déconvenue intervenue en dehors des arènes. En effet, Malick Niang a été arrêté mis en prison pour 24 heures par un juge du tribunal régional de Dakar. Il aurait refusé de déférer à une convocation de Dame justice. D’où les foudres du juge qui viennent lui rappeler que les muscles n’ont aucun sens devant la Loi. Dans cette épreuve, Malick Niang va peut-être comprendre tout l’estime que lui vouent ses amis et sympathisants. La tristesse a été grande quand les radios ont annoncé son arrestation.

 

     Cela a peut-être poussé le juge à être plus clément avec lui. Le patron de l’écurie Yoff a bénéficié d’une liberté provisoire. Mais il est placé sous contrôle judiciaire. Il va manifestement tout faire pour gagner son duel dans la discipline afin d’élever la barre de sympathie que les Sénégalais lui vouent. Il pourrait frapper à l’œil du juge qui pourrait être plus clément avec lui. Ama Baldé est lui aussi averti.

Comme des lions blessés, les deux jeunes espoirs vont tout faire pour être à la hauteur. Les publics pourraient se régaler.


Issa Ndiaye

Vendredi 7 Février 2014 - 22:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter