CIO : Issa Hayatou encourt le blâme ou l’exclusion

Le Comité International Olympique (CIO) examine ce jeudi, à Lausanne, les accusations de corruption envers deux de ses membres, dont Issa Hayatou, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) depuis 1987. Joao Havelange, ancien président de la Fifa (de 1974 à 1998) également mis en cause, est en revanche automatiquement mis à l'abri de toute sanction disciplinaire après avoir démissionné.



CIO : Issa Hayatou encourt le blâme ou l’exclusion
Les quinze membres de la commission exécutive vont écouter le rapport de la commission d'éthique mandatée il y a près d'un an pour enquêter sur trois membres du CIO cités dans une émission de la BBC en novembre 2010, pour avoir reçu des pots-de-vin dans le cadre de leurs activités de dirigeants sportifs. Hayatou a la possibilité de venir à Lausanne s'expliquer devant la commission exécutive qui peut décider d'une sanction disciplinaire pouvant aller du blâme à l'exclusion du CIO, ou remettre sa décision.
 
Avec France football
 


Mercredi 7 Décembre 2011 - 15:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter