CMS sous administration provisoire, pour préserver les intérêts des membres



Mamadou Ndiaye, Administrateur provisoire du Crédit mutuel du Sénégal
Mamadou Ndiaye, Administrateur provisoire du Crédit mutuel du Sénégal
« Il convient d’emblée de préciser que l’Administration Provisoire concerne la Fédération qui regroupe les 91 Caisses. Les dites caisses disposent chacune d’un agrément et ne sont nullement frappées par cette mesure.  Plusieurs missions des Autorités de contrôle notamment en 2008, 2012 et 2015 ont mis en évidence de nombreuses insuffisances au niveau de la Gouvernance et de la Gestion de l’Institution. A cela s’ajoute le non-respect du dispositif prudentiel, ce malgré les injonctions répétées aussi bien de la Commission Bancaire de l’UMOA que de la Direction de la Réglementation et de la Supervision des Systèmes financiers décentralisés.  Considérant le poids du CMS dans le secteur des SFD et les enjeux socio-économiques au plan national et sous régional, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, par décision N° 01193 du 20 janvier 2017, a mis la FCCMS sous Administration Provisoire ». Ces explications sont de Mamadou Ndiaye, Administrateur provisoire du Crédit mutuel du Sénégal.  Dans un entretien avec LEJECOS au  lendemain de la tenue des Assemblées Générales de la Fédération des Caisses de Crédit Mutuel du Sénégal (FCCMS) le 31 Mars, il revient sur les objectifs de cette mesure de transition.

Cette mesure, prévue par l’article 62 de la loi portant règlementation des SFD, vise essentiellement à préserver les intérêts des membres (adhérents / clients) du Crédit Mutuel du Sénégal. Elle permet aussi l’atteinte de deux objectifs : mettre en œuvre les mesures d’assainissement portant sur la Gouvernance et la Gestion de la structure Faîtière et accélérer la mise en œuvre des recommandations émises par les autorités de contrôle.

La Fédération des Caisses de Crédit Mutuel du Sénégal (FCCMS) est un regroupement de 91 Caisses de base affiliées. Le réseau qui compte 219 points de service, dont 40 agences et 88 Guichets rattachés et permanences répartis sur l’ensemble du territoire national, utilise 1 281 salariés (873 Permanents et 408 intérimaires).  Au 31 décembre 2016, l’institution compte 1 007 418 sociétaires, cela représente près de 40% des adhérents du secteur des Systèmes Financiers Décentralisés(SFD) au Sénégal.  Concernant l’épargne gérée, la collecte se situe à 155 milliards soit 54% de l’encours total du Secteur. En terme d’encours crédit, le CMS représente 34% du secteur des SFD au 31 décembre 2016.

Mamadou Ndiaye qui considère que sa  mission principale en tant qu’Administrateur Provisoire réside dans la préservation et la consolidation des intérêts des sociétaires qui sont les propriétaires de cette Institution, présente ainsi aujourd’hui le CMS comme  la première institution de microfinance du pays en termes de sociétariat et de volume d’épargne collectée.


 

Matar SENE

Vendredi 28 Avril 2017 - 16:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter