CNCAS: ces hommes d’affaires, artistes et lutteurs mauvais débiteurs de la banque



CNCAS: ces hommes d’affaires, artistes et lutteurs mauvais débiteurs de la banque
A parcourir les états de la banque, on peut bien relever que des hommes d’affaires  à l’instar de Racine Sy, traînent une ardoise lourde de cinq (5) milliards de F CFA, si l’on se fie aux livres de la banque. La société Tracto Services Equipements Afrique (TSE) de l’homme d’affaires Cheikh Amar doit encore 4,8 milliards à la banque. Ladite créance beaucoup plus importante que cela, près de 20 milliards de F CFA, a été épongée jusqu’à ce niveau, révèle «Enquête ». Ce, sur insistance des nouvelles autorités. Ibrahima Wade de Socabeg fait partie du lot. Tout comme EDK Oil concernée à hauteur d’un milliard de F CFA. 



La société Agrophytex spécialisée dans les semences grandes cultures, semences maraîchères et compléments nutritionnels, est citée à coups de milliards. Le lutteur, Mohamed Ndao Tyson et l’artiste chanteur, Thione Seck  sont créanciers de la CNCAS. La source de préciser que Serigne  Mbacké  Ndiaye a profité de son poste de Président du Conseil d’Administration (PCA) de la banque pour bénéficier des avantages offerts par la banque. Pire, c’est la quasi-totalité des membres du Conseil d’Administration qui se sont servis en usant et abusant de leur pouvoir, disent des sources concordantes. 


Et à chaque fois qu’un auditeur tentait de fouiller dans les affaires de la CNCAS, il est dompté à coups de marchés de gré à gré et… casé dans la banque.
 


Vendredi 8 Mai 2015 - 20:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter