CNG de lutte: Cheikh Tidiane Ndiaye n'est plus le vice-président



CNG de lutte: Cheikh Tidiane Ndiaye n'est plus le vice-président
Cheikh Tidiane Ndiaye rend le tablier. Le premier vice-président du Comité national de gestion (CNG) de la lutte avec frappe démissionne de son poste. Dans sa parution du jour, le quotidien traitant exclusivement la lutte, « Sunu lamb » explique que l'intéressé a écrit mercredi dernier une lettre au CNG, dans laquelle il annonce sa démission en ces termes : "C'est avec un profond sentiment de regret, considérant nos relations fraternelles et amicales indéfectibles, que je vous adresse cette lettre pour vous faire part de ma décision de démissionner du bureau du CNG de lutte, pour des raisons de convenance personnelle."

"Je vous souhaite à vous et à tous les membres du bureau, une heureuse continuation de l'œuvre avec au bout, tout le succès que vous méritez", a néanmoins ajouté le vice-président de l’instance dirigée par Dr Alioune Sarr. Même s’il s’est gardé d’évoquer les raisons de sa démission, M. Ndiaye demande toutefois au bureau du CNG de "comprendre le bien-fondé de sa décision ». Depuis la création du CNG en 1994, c’est Cheikh Tidiane Ndiaye qui occupe le poste de vice-président.
 


Mercredi 21 Août 2013 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter