CNRI-Vives contestations autour du rapport : les assisards peaufinent la riposte

Les critiques notamment du parti présidentiel, l’Alliance Pour la République sur le rapport portant l’avant-propos de la nouvelle constitution ne plaisent pas du tout aux acteurs des fameuses assises nationales allant de la société civile aux partis politiques et des indépendants qui affûtent leurs armes. Il s’agit de la formation d’un noyau dur avec l’ensemble des parties prenantes pour lancer l’assaut contre Macky Sall.



Le président Sall est prévenu. Les assisards ruminent leur colère. Parties prenantes des fameuses assises nationales de juin 2008 à mai 2009, société civile, partis politiques et indépendants se rassemblent. « Des démarches sont entreprises pour former un noyau dur des responsables politiques appartenant principalement à la gauche sénégalaise et de la société civile…Ils s’organisent pour battre le rappel des troupes », alerte une source proche du groupe.


Pas du tout content de l’accueil réservé par le camp présidentiel du rapport d’Amadou Makhtar Mbow et Cie de la CNRI, il s’agira, selon le journal "libération", à travers le plan d’action de relever le niveau du débat. Surtout, démontrer à la face du monde que le chef de l’Etat sénégalais ne peut pas et ne doit pas jeter à la poubelles des propositions aussi concrètes devant permettre la consolidation de l’Etat de droit et son plein épanouissement ». 


Vendredi 21 Février 2014 - 11:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter