CNRI: les politiques diabolisent, le Think Tank IPODE, soutient le sérieux, le travail dépouillé



CNRI: les politiques diabolisent, le Think Tank IPODE, soutient le sérieux,  le travail dépouillé
Enfin le rapport de la commission nationale de reforme des institutions a été rendu public et nous en avons pris connaissance. Pour avoir travaillé sur la question et participé dans un esprit citoyen au débat sur la question nous nous empressons ici de donner nos premières impressions. la CNRI a rendu un travail sérieux, dépouillé et très intéressant dans le fond et qui mérite adhésion dans sa globalité.
 
Nous affirmons sans équivoque que le projet de constitution que les membres de la commission ont proposé au Président de la République sous la demande de ce dernier, est meilleur que la constitution en vigueur. C'est un projet ambitieux et qui prend en charge de nouveaux droits constitutionnels, garantit mieux l'équilibre des pouvoirs et assure une plus grande indépendance de la justice dans notre pays. En cela il constitue une grande avancée et mérite notre adhésion.
 
Je souhaite que tout citoyen soutienne cette reforme, et que les dispositions de celle-ci soient intégrées dans notre charte fondamentale. La CNRI nous propose dans son rapport des avancées considérables que tout citoyen doit promouvoir et défendre pour élargir la base du consensus. Nous sommes particulièrement satisfaits que le rapport ait repris quasiment toutes les grandes propositions du Think Tank IPODE émises  dans le note publiée  en Juin 2013 et intitulée "Réforme des institutions au Sénégal: 35 propositions du think tank Ipode" et nous nous en félicitons. Nous avions fait ce travail citoyen dans le but d'apporter notre contribution à ce débat crucial, en cours,  pour le devenir de notre nation.
 
Nous pensons qu'il est utile de préciser que ce rapport est susceptible d'être amélioré et nous souhaitons d'y voir rajoutés quelques autres droits constitutionnels pour le citoyen et d'autres dispositions favorisant un meilleur équilibre des pouvoirs, si tel est la volonté du chef de l'état et de sa majorité avec l'association toujours bénéfique de la CNRI. C'est dans cette optique  que le Think Tank Ipode se promet d'organiser un forum courant Mars 2014 autour du rapport pour discuter des quelques points polémiques soulevés ici et là par les organisations politiques ou quelques membres de la société civile afin d'aider à circonscrire et de faire avancer sereinement le débat sur certaines divergences. Toutes les parties prenantes au débat sur les institutions y sont cordialement conviées.
 
Vive le débat ! Vive le Sénégal !

Dépéche

Mercredi 19 Février 2014 - 11:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter