COUD: Abdoulaye Diouf Sarr à l’assaut du trafic, tapage, détournement de bus et gaspillage d’électricité



COUD: Abdoulaye Diouf Sarr à l’assaut du trafic, tapage, détournement de bus et gaspillage d’électricité

Les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) sont prévenus. Le Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Dakar (COUD) bande les muscles. Il n’accepte plus le commerce illicite dans les chambres d'étudiants, au détournement de bus de transport et à l’organisation tous azimuts de chants religieux sur le campus. ‘’Notre voeu, c’est de remettre de l’ordre dans le campus. Nous ne laisserons plus n’importe quelle organisation tenir des chants religieux, la vente de CD contrefaits est également interdite dans les chambres et ceux qui ont continueront vont être sévèrement punis.  Il est également interdit d’introduire les bus de transport détournés lors des grèves, de même que les industries qui prospèrent dans les chambres », lâche Abdoulaye Diouf Sarr qui martèle.


‘’C’est un gaspillage de l’électricité que nous allons désormais gérer. Nos dettes vis-à-vis de la SENELEC dépassent le milliard de F CFA. Nous avons déclenché un processus de concertation pour impliquer tout le monde, y compris les étudiants et je peux vous dire que les choses seront mieux organisées ».

Le Directeur du COUD intervenait en marge du lancement de l’exposition « Le COUD : d’hier à aujourd’hui ». Occasion qu’il n’a pas ratée pour souligner la rénovation du réseau électrique, l’aménagement d’espace vert et la fin de l’affichage sauvage dans le campus. Ce, après l'annonce de la construction d’urgence, dans un délai de six (6) mois, de pas moins de quatre (4) pavillons au campus social, Retraçant la vie au campus des anciens aux nouveaux pavillons, des années 1960 à aujourd'hui, l’exposition se poursuit selon l’APS jusqu’au 10 mars.


Lundi 3 Mars 2014 - 16:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter