CREI : Aïda Ndiongue sur les traces de Karim ?




Jour de vérité pour la détenue du camp pénale. Mise en demeure il y un mois jour pour jour, la responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), ex-mairesse des HLM et ancienne sénatrice a jusqu’à 12h30 ce lundi pour justifier ses biens. Faute de quoi, Aïda Ndiongue sera la prochaine victime du bourreau de Karim Wade et Tahibou Ndiaye, le procureur spécial près de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI). Ce, dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis. .
 

Une Cour contre laquelle n’a pas été du tout tendre Wade-père hier à Touba. Face au khalife général des mourides, le prédécesseur de Macky Sall de dénoncer une CREI purement politique pour museler son fils Karim. Ce qu’il ne va pas laisser faire, dit le Pape du Sopi. Dans tous les cas, Aïda Ndiongue est mis en demeure le 29 mars dernier. Dans les liens de la détention depuis le 17 décembre dernier dans le cadre du fumeux plan Jaxaay, le bras armé du recouvrement des deniers publics avait réagi suite à la sortie du Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye qui avait fait état de pas moins de 47,675 milliards découverts dans les coffres-forts de la responsable libérale. Une somme toutefois revue à la baisse car la détenue doit justifier  la provenance licite de 41.140.158.846 F CFA avec pas moins de six (6) milliards défalqués de la somme initiale. 


Lundi 28 Avril 2014 - 11:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter