CREI: Face au conseil de discipline, que risque l'assesseur Yaya Amadou Dia ?

Il risque gros. Après avoir démissionné avec fracas lors de l'audience de Wade-fils et Cie jeudi dernier, l'un des assesseurs du juge Henry Grégoire Diop, encourt des sanctions qui peuvent être de simples réprimandes ou pire, à la cessation de ses fonctions de magistrat.



Le magistrat Yaya Amadou Dia face à son destin. Démissionnaire de la Cour de la CREI, sera traduit en conseil de discipline. Sur ce point, la hiérarchie est en phase avec la chancellerie. Pour ce qui du magistrat en question, la procédure disciplinaire diffère des autres. En ce sens que les faits ont été commis en pleine audience publique. 


L'acte posé par le président du Tribunal de Tambacounda et récent assesseur de la CREI, est perçu comme une violation de ses obligations. En rendant le tablier, ce dernier a manqué à son devoir, à l'honneur de sa corporation et à la délicatesse qui sied à sa fonction. ce sont autant de fautes disciplinaires qui sont collées au juge Yaya Amadou Dia au regard de l'article 16 de la loi organique sur le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM). 


"La tribune" renseigne que le ministre de la Justice attend d'être saisi pour à son tour interpellé le CSM. Ainsi en attendant le verdict final, les sanctions qui planent sur la tête de l'assesseur démissionnaire vont de la simple réprimande avec inscription au dossier, à la mise à la retraie d'office ou l'admission à cesser ses fonctions...C'est au CSM par ailleurs conseil de discipline des magistrats de se prononcer sur la sentence. 
 


Samedi 24 Janvier 2015 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter