CREI : Oumar Sarr finalement libre



Mais les libéraux dénoncent le refus de la chancellerie de refuser des permis de visite pour voir Karim Wade. « Il n’a jamais été question d’isoler Karim », répond le conseiller en communication du ministre de la Justice, Soro Diop qui souligne que toute personne qui passe par la procédure normale peut disposer de ce permis. Mieux, en ce qui concerne l’accès au dossier, aucune restriction n’est faite aux avocats de Wade-fils.  « Il n’y a aucune attitude d’isolation de Karim par les autorités judiciaires, par la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite) notamment ».

 
Ce, avant de préciser qu’il l’a une fois dit, « lors de l’arrivée de Wade lorsqu’on disait qu’il n’a pas accès à Karim, à l’époque, il n’avait formulé aucune demande dans ce sens ». La preuve le journaliste, « lorsqu’il a formulé une demande pour rendre visite à Aïda Ndiongue, elle lui a été accordée immédiatement, à la même période, Mme Viviane Wade a déposé une demande de permis de communiquer avec Karim, elle l’a reçu et j’avais précisé que tout individu qui passe par les procédures adéquates en déposant une demande en bonne et due forme au niveau de la CREI, sera autorisé à visiter Karim ».  
 

Ce mercredi 11 juin le Procureur spécial a délivré une douzaine de permis, le 21 avril, le jour de la fête de Pâques, Karim Wade a reçu des visites bien que ce soit un jour férié », lance les services de Me Sidiki Kaba qui poursuivent que  « de cette date du 21 avril au 9 juin, il y a eu une trentaine de personnes qui ont eu des permis de communiquer avec Karim. ..Maintenant le PDS est un parti politique, ils ont choisi la voie politique mais la voie politique est une chose, les procédures judiciaires une autre… ». Se prononçant sur la sortie des avocats de Karim disant n’avoir pas accès au dossier de leur client, Soro Diop de botter là aussi en touche pour signifier :


« Même par rapport aux avocats, les avocats de Karim disent qu’ils n’ont pas accès au dossier mais non, ils ont accès au dossier. A un certain moment, ils étaient exclus de la procédure mais les dossiers…qui tiennent dans une grande armorie, c’est cela qui leur est fastidieux mais il ne leur a été jamais été interdit d’accéder au dossier ».


Manifestant cet après-midi pour dénoncer l'isolement de l'ancien ministre d'Etat sous le règne de son père Wade, le coordonnateur de Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Oumar Sarr a été arrêté avant d'être conduit en compagnie d'autres responsables libéraux au commissariat central.


Vendredi 13 Juin 2014 - 01:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter