CREI : «Pour le Pse, on ne doit pas envoyer des soldats à l’aventure»

Le Cadre de réflexion pour élire Idrissa Seck en 2017 (Crei) ne comprend pas pourquoi des soldats Sénégalais sont envoyés à l’aventure. C’était en marge de l’installation de sa coordination à Mbour. Cette occasion a été saisie par son secrétaire général Djadji Aw pour dénoncer l’envoi des 2100 Diambars, qui selon lui, ne doit pas être motivé par le désir du président de la République de voir le Pse se réaliser.



CREI : «Pour le Pse, on ne doit pas envoyer des soldats à l’aventure»
«Macky Sall est invité à revenir sur sa décision. La réalisation du Plan Sénégal émergent (Pse) ne doit pas pousser l’Etat à envoyer ses soldats à l’aventure». Ces propos sont de Djadji Aw, le secrétaire général du Cadre de réflexion pour élire Idrissa Seck en 2017 (Crei). Il fustigeait ainsi cette décision, qui, selon lui, n’entre pas dans le cadre la posture longtemps adoptée par le Sénégal, qui est de ne jamais être partisans.

Sur un autre registre, Djadji Aw, qui était à Mbour dans le cadre de l’installation de la coordination  de leur structure dans cette ville, a mis le président de la République contre toute idée de revenir sur sa parole par rapport à la durée de son mandat. «De toutes les façons, il faut que le chef de l’Etat Macky Sall sache que les Sénégalais n’accepteront plus jamais le «wax waxeet». Me Abdoulaye Wade l’a appris à ses dépens et cet exemple doit désormais inspirer tous nos gouvernants», a-t-il déclaré.

Revenant sur leur mouvement, Djadji Aw a soutenu que l’installation de cette nouvelle coordination «est la résultante d’un long processus marqué par la rencontre de différents responsables de Rewmi à Mbour»

Ousmane Demba Kane

Vendredi 15 Mai 2015 - 09:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter