CREI-Scandale des enregistrements des délibérations: la DIC piste deux autres individus

Abdou Adolphe Dia du nom de la taupe à la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI) aurait des complices. La Division des Investigations Criminelles (DIC) est aux trousses de deux autres individus qui seraient mêlés à l'affaire des enregistrements des délibérations dans le procès de Karim Wade.



CREI-Scandale des enregistrements des délibérations: la DIC piste deux autres individus
Affaire des enregistrements des délibérations de la CREI, un dossier qui semble cacher beaucoup de secrets. Depuis l'arrestation d'Abdou Adolphe Dia, le technicien chargé de la sonorisation au niveau de la fameuse salle 4 du Tribunal de Dakar qui abritait le procès de Wade-fils, le Procureur de la République n'a toujours pas décidé du réglement de cette affaire. Hier encore, Abdou Adolphe Dia a fait l'objet d'un retour de parquet qui est sur d'autres pistes. En effet, la DIC traque deux (2) autres personnes qui seraient également impliquées dans cette affaire. Les enquêteurs semblent convaincus que malgré les dénégations du technicien, celui-ci a travaillé avec la complicité de deux autres individus qui sont encore dans la nature.


Mieux, des sources révèlent que ces personnes ont été identifiés par la DIC qui va bientôt procéder à leur arrestation. Les pandores travaillent sur le matériel saisi chez Abdou Adolphe Dia lors de leur perquisition. La Brigade chargée de combattre la cybercriminalité est en train de fouiller l'ordinateur. Ce, à la recherche du moindre indice. Selon l'As", le technicien pour sa part, passera le week-end au commissariat central.



Samedi 7 Mars 2015 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter