Ça chauffe au PDS : Oumar Sarr tend la main à Macky, les militants au bord de la crise de nerfs

La chaude ambiance est de mise chez les libéraux. Oumar Sarr, coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) tend la main au président Macky Sall. Il se dit prêt à s’engager dans un gouvernement d’union nationale. Scandalisés, les militants libéraux n'en reviennent toujours pas. Certains responsables disent que cela n'engage que lui au moment où d'autres sont au bord de la crise de nerfs.



Ça chauffe au PDS : Oumar Sarr tend la main à Macky, les militants au bord de la crise de nerfs
Oumar Sarr a fait la déclaration pas plus tard qu'hier lundi sur la 2stv. En effet,  le PDS est prêt à s’engager dans un gouvernement d’union nationale. Le maire de Dagana exige toutefois des conditions claires parmi lesquelles la libération des libéraux incarcérés. Interrogé Youssou Touré, ministre-conseiller du président de la République, a même encouragé Macky Sall à accepter cette main tendue du PDS. Pour lui, le pays appartient à tous les Sénégalais et il y’a des compétences aussi bien à Benno Bokk Yaakaar (BBY) qu’au PDS. Par conséquent il doit être favorable à cette main tendue.
 
 De son côté, Mamadou Mbodj, coordonnateur du M23 dit niet tout comme les nombreux militants qui ont écouté Omar Sarr. Ils sont scandalisés. Selon eux, le coordonnateur du PDS ne s’est pas concerté au préalable avec les responsables du parti avant de faire cette sortie. Certains responsables libéraux disent à qui veut les entendre que cette sortie de Oumar Sarr n’engage que lui.

Au bord de la crise de nerfs, l'un d'eux,  assène : «Oumar Sarr veut vendre le parti, et nous avec. Mais nous ne l’accepterons pas. S’il a négocié avec Macky Sall, cela n’engage que lui, mais nous de notre côté, nous sommes prêts à affronter le régime en place ».


Mardi 26 Novembre 2013 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter