Ça jase à l’APR : ces « liens » d’avec le président Sall qui ont mené Anta Sarr au ministère de la femme ?

Après Me Sidiki Kaba dont le choix au niveau du ministère de la justice a soulevé un tollé monstre, c’est le choix d’Anta Sarr au ministère de la femme, de la famille et de l’enfance, Anta Sarr qui risque de devenir une « patate chaude » entre les mains du président Sall et d’Aminata Touré. A l’Alliance pour la République (APR), certains membres n’en reviennent toujours pas de sa nomination jasent. Et ce, pour dire qu’elle a été tout simplement « pistonnée » du fait de « liens » qui la relieraient avec le chef de l’Etat.



Ça jase à l’APR : ces « liens » d’avec le président Sall qui ont mené Anta Sarr au ministère de la femme ?


Le débat fait rage dans le parti du président Sall Macky Sall. Anta Sarr a été « favorisée » pour  entrer dans le gouvernement.
« C’est à cause des liens de sang entre son époux et le président Sall qu’Anta Sarr est devenu ministre de la femme ». Que nenni pour d’autres qui bottent en touche pour avancer.

« Ce lien de parenté et cette nomination ne sont qu’une coïncidence, Anta Sarr est une militante de la première heure de l’APR, responsable au Point E où elle est impliquée dans les activités des cadres ».

Une explication qui ne convint  nullement les premiers du fait de ces liens de sang qui relient son mari, l’actuel sous-préfet de la commune de Sangalkam et cousin directe du président Sall accable le journal « libération » qui précise que « leurs deux mères sont des sœurs».

Un mari de teint noir et plutôt élancé auprès de qui Anta Sarr se dévoilait aux Sénégalais peu après sa nomination annoncée lundi.


Jeudi 5 Septembre 2013 - 15:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter