Cacao: plus de 8 Mds FCFA décaissés sur 4 ans pour lutter contre le Swollen Shoot en Côte d'Ivoire

Le Conseil café-cacao, organe de régulation de la filière en Côte d’ivoire va décaisser plus de huit milliards FCFA sur quatre ans, pour financer les mesures d’accompagnement de l’opération d’arrachage-replantation des cacaoyers atteints de la maladie virale du swollen Shoot, selon la directrice générale, Massandjé Touré.



"Ce sont plus de huit milliards FCFA qui seront dégagés par le Conseil café-cacao sur les quatre prochaines années pour financer les mesures d’accompagnement de l’arrachage-replantation", a annoncé Massandjé Touré, au lancement de l’opération à Yamoussoukro (Centre ivoirien).

 

Ces mesures concernent entre autres, la mise en place d’équipes d’arrachage des cacaoyers infectés par la maladie pour laquelle il n’existe pas encore de traitement curatif.

 

Egalement, la mise à la disposition des planteurs de matériel végétal de cacaoyer, de bananier, maïs, riz, pour la replantation afin de leur assurer un minimum de revenus, après l’arrachage des vergers infectés, seul moyen de lutte contre cette maladie endémique, a précisé Mme Touré.

 

Depuis 2012, la Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, avec plus de 1,7 million de tonnes en 2014, a investi plus de 4,2 milliards Fcfa dans les actions de recherche et de sensibilisation des producteurs pour lutter contre la maladie causée par un microbe et transmise par des insectes, a-t-elle souligné.

 

Selon la directrice générale, "les formes les plus virulentes" du swollen shoot ont été constatées en 2003, dans les régions de Bouaflé et Sinfra (Centre-ouest ivoirien).

 

La maladie apparue en 1943 à l’est de la Côte d’Ivoire cause une baisse de rendement des cacaoyers atteints avant de les tuer.


ALERTE INFO

Vendredi 27 Février 2015 - 11:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter