Cacophonie à l’Assemblée nationale: la commission d’Aïda Mbodj dirigée par un proche de Fada

L’Assemblée nationale a été le théâtre, ce matin, d’un véritable bras de fer entre souteneurs de Fada et ceux de la liste d’Aïda Mbodj. Bataille qui a abouti au remplacement de la présidente du Conseil départemental de Bambey à la tête de la Commission Culture et Communication.



Par la force, les souteneurs de Modou Diagne Fada ont réussi à installer leur groupe. En effet, selon les partisans du chef de file des frondeurs, la place d’Aida Mbodj tombe sur leur escarcelle : «Je me désole de voir des personnalités telles qu’Oumar Sarr, Woré Sarr et Aïda Mbodj puisqu’il s’agit d’eux trois, adopter de tels comportements à l’intérieur de l’Assemblée nationale, a déclaré Fatou Thiam à la suite de l’installation des commissions. Et de poursuivre, je comprends la frustration d’Aïda Mbodj puisqu’elle est consciente de pas pouvoir diriger le groupe des Libéraux et Démocrates, pis encore, elle a perdu sa commission».

Fatou Thiam qui avoue que l’étape de l’installation des commissions est dépassée, décline la suite de leur calendrier : «ils ont tenté de s’opposer à l’installation des commissions, chose qu'ils n’ont pas réussi. Maintenant, on attend juste la convocation d’une réunion par la Conférence des présidents d’ici trois jours et les commissions techniques vont faire leur travail pour la convocation d’une plénière».

Mamadou Hajj Cissé qui a pris la Commission de la Culture et de la Communication, dirigée jusqu’alors par Aïda Mbodj est sur la même longueur d’onde que sa collègue : «ils n’ont rien saboté du tout puis qu’ils étaient minoritaire, pour vous dire que les commissions ont été montées et je suis le président de la Commission Culture et Communication». Revenant sur les allégations selon lesquelles leur groupe serait minoritaire, l’honorable député soutient qu’ils ont tout faut : «comment voulez-vous qu’ils soient majoritaires alors qu’ils n’ont même pas de liste ? Ils ont fait une erreur qu’ils refusent d’assumer car, ils devaient démissionner avant de penser à monter une liste», conclut-il.  

Ousmane Demba Kane

Mardi 27 Octobre 2015 - 15:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter