Cadres de l’Apr sur le retour de Me Wade : « La peur bleue s’est emparée du camp des brigands … »

Les cadres de l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir) ne comptent pas signer aussi tôt l’armistice dans cette « guerre » déclarée contre les biens mal acquis du Sénégal. Dans un communiqué dont une copie a été transmise à Pressafrik.com, ces derniers (cadres de l’Apr) soutiennent que « … la peur bleue s’est emparée du camp des brigands. »



Cadres de l’Apr sur le retour de Me Wade : « La peur bleue s’est emparée du camp des brigands … »
Pour eux, « en adoptant la posture de la menace et de la surenchère publiques, le Parti démocratique sénégalais (Pds) et son Secrétaire général sont manifestement dans une perspective de défiance systématique du droit et de l’autorité publique ».

Plus loin dans le texte, les « apéristes  » affirment qu’ « une telle attitude de nature à menacer l’ordre public, n’est en réalité que le reflet de la peur bleue qui s’est emparée du camp des brigands, maintenant convaincu de la volonté inébranlable de la Justice de notre pays à faire la lumière sur les milliers de milliards du contribuable sénégalais détournés et planqués dans des paradis fiscaux ».

Selon toujours le communique : « L’agitation et les vitupérations médiatiques à outrance ne suffisent pas pour faire l’impasse sur une reddition des comptes plus qu’obligatoire du fait que le peuple souverain a le droit de savoir la destination des ressources qu’il a bien voulu confier aux hommes et aux femmes qu’il s’est choisis ».


Mardi 13 Novembre 2012 - 15:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter