Caisse d’avance : Ça se corse pour Khalifa Sall, l’agent judiciaire de l’Etat entendu par le Doyen des juges



Caisse d’avance : Ça se corse pour Khalifa Sall, l’agent judiciaire de l’Etat entendu par le Doyen des juges
Après sa constitution de partie civile par le biais de son agent judiciaire. Le magistrat  Antoine Diome s’est attaché les services des avocats Me Papa Moussa Félix Sow, ancien Bâtonnier et Me Baboucar Cissé, deux avocats dans le dossier du fils de l’ancien Chef d’Etat Me Wade, Karim Wade pour exiger une caution à la hauteur du préjudice subi.
 
L’agent judiciaire de l’Etat mise sur une caution de 1,8 milliard de francs CFA, la somme qui représente le préjudice subi.
 
D’ailleurs, il sera entendu ce jeudi par le magistrat instructeur vers les coups de 15 heures. Et, d’après le journal l’Observateur «Antoine Diome sera entendu par le Doyen des juges d’instruction à 15 Heures 30 minutes sur les grandes lignes de sa constitution de partie civile ».
 


Jeudi 30 Mars 2017 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter