Caisse d’avance de la mairie de Dakar : Abdoulaye Wilane recadre Khalifa Sall



Interpellé sur l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, Khalifa Sall semble être lâché par ses proches. Abdoulaye Wilane, lui conseille de répondre à la justice au lieu de chercher un soutien du côté des marabouts. Le porte-parole du Parti Socialiste (PS) demande tout bonnement à Khalifa Sall d’arrêter de pleurnicher.
 
« Ce n’est pas le fait de faire dans des lamentations, ou de pleurnicher, ce n’est pas de dire à la population, "allez vous battre". Ce qui relève de l’irresponsabilité. Il faut être un homme d’Etat en toute circonstance. Ce n’est pas aussi de dire oui, je vais voir tel chef religieux, tel marabout, on est dans une république », assène le socialiste au micro de Zik Fm.
 
Pour lui, «aujourd’hui, il y a des soupçons qui pèsent sur M. Sall. Ceux qui ont envie d’illustrer ça, ont une présomption de culpabilité le concernant. Nous lui avons exprimé notre solidarité sincère. Tout ce que la presse en a dit, nous nous abstenons d’en commenter dans tel où tel sens. Les déclarations des uns et des autres les enfoncent et aggravent la situation». 


Mardi 7 Mars 2017 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter