Cambriolage à Liberté 6 et Castors: la police sur la piste de "3 personnes armées"



Cambriolage à Liberté 6 et Castors: la police sur la piste de "3 personnes armées"
«Ce jour, à 11 heures 40 minutes, se sont présentés spontanément au commissariat de Police de Dieuppeul deux (2) individus affirmant être l’un le vigile et l’autre la caissière qui ont déclaré que l’agence de transfert dénommée Etablissement Mouhamed MAR (RIA), située sur la route secondaire longeant les deux voies de Liberté 6, dans laquelle ils officient tous deux, a fait l’objet d’un cambriolage, ce jeudi 16 février 2017 à 10 heures du matin», précise le Chef du Bureau des Relations Publiques de la Police Nationale.
 
Le vigile et la caissière «ont informé que c’est une bande de trois (3) personnes, armées, à bord d’un scooter de marque Beverly, qui se sont introduits à l’intérieur de l’agence pour assommer le vigile, avant de braquer la caissière avec une arme et emporter la somme de cinq millions (5.000.000) de francs CFA qui se trouvait dans la caisse», renseigne l’Adjudant de Police, Henry Boumy CISS.  
Ces «trois (3) personnes ayant agi à visage découvert», ils ont donc fait leur description.
Immédiatement, un transport sur les lieux a été effectué, après réquisition des techniciens de la Police Technique et Scientifique, indique la DIRPA.
 
Sur les lieux, les techniciens ont procédé à la fixation des lieux et à la recherche de traces et indices. Au même moment, une enquête de voisinage a été effectuée. Ce qui a permis d’identifier deux (2) témoins oculaires des faits, pour avoir vu les assaillants.
 
En plus des sommes emportées, le vigile a aussi déclaré «que les malfaiteurs ont emporté son arme de service et son téléphone portable».
Avant de se retirer de la scène de crime, le service a été informé une nouvelle fois à 13 heures 45 minutes qu’une agence Wari de transfert de fonds, située à Castors en face TP SOM, a fait l’objet d’un cambriolage à 09 heures par une bande de trois (3) personnes, armées, à bord d’un scooter.
La caissière de la deuxième structure attaquée a déclaré que «les trois (3) personnes sont entrées à l’intérieur de l’agence et lui ont intimidé l’ordre de baisser la tête, avant de prendre la somme de cinq cent cinquante-trois mille francs (553.600Frs CFA), quatre (4) téléphones, des cartes de crédit Orange, l’enregistreur de la vidéo de surveillance. Elle a donné une description identique à celle des assaillants qui ont agi à Liberté 6 suivant le même modus operandi». 
 
Un transport sur les lieux a été effectué avec le Chef de la Sûreté Urbaine du Commissariat Central de Dakar qui se trouvait en ce moment précis avec ses collaborateurs à Liberté 6 en plus des éléments de la Police Technique et Scientifique pour procéder au constat.
 
«La Police nationale met tout en œuvre pour rechercher et appréhender les coupables et ne néglige aucune information et en appelle encore à la collaboration des populations qui doivent participer à l’œuvre sécuritaire pour une plus grande efficience des actions qu’elle mène dans leur seul intérêt», assure l’Adjudant de Police, Henry Boumy CISS.  


Vendredi 17 Février 2017 - 21:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter