Cameroun : Emmanuel Adebayor fait le buzz

Jusqu’à ce matin, Emmanuel Adebayor était invisible dans le Nid des Epervers du Togo installé depuis trois jours à Yaoundé, la capitale politique.



Emmanuel Adebayor (Togo) - Copyright : Starafrica
Emmanuel Adebayor (Togo) - Copyright : Starafrica
«Il se dit qu’il est arrive, qu’il est en route, pour l’instant il n’est pas là et je ne souhaite pas en parler » tranche Didier Six, l’entraineur en chef de la sélection togolaise. Le technicien français a conduit ce jeudi matin au Complexe sportif de la Beac, situé dans le périphérique de Yaoundé, la toute première séance d’entrainement de son équipe en terre camerounaise.

Au total, 13 joueurs étaient présents. Les 9 premiers arrivés depuis mardi dernier, ont été rejoint hier par une vague de quatre autres joueurs qui ont débarqués dans la nuit à l’aéroport international de Yaoundé – Nsimalen. Du même avion, est descendu Benoit Assou Ekotto, le dernier Lion indomptable, la sélection locale, encore attendu par le coach Jean Paul Akono. « On ne comprend rien, Sheyi (Adebayor, ndlr), était attendu dans le même vol. On constate qu’il n’est pas là, c’est embêtant ça » lance, agacé, un membre de l’encadrement des Eperviers, venu recevoir les internationaux togolais qui étaient annoncés. Toujours annoncé depuis mardi à Yaoundé, mais jamais aperçu, où se trouve donc Emmanuel Adebayor ?

La star togolaise aurait fait dire par ses proches, qu’il ne se rendra pas dans la capitale politique camerounaise pour jouer samedi prochain contre Samuel Eto’o et compagnie. Il est en froid avec Didier Six et aussi avec certains responsable de la fédération togolaise de football. D’autres sources, affirment avoir aperçu l’attaquant de Tottenham hier mercredi à Douala, la capitale économique camerounaise, en compagnie de certains coéquipier. « Ils sont arrivés tard à Douala où ils ont passé nuit. Ils ont pris la route de Yaoundé ce jeudi matin et ils seront à l’entrainement de cet aprèms midi au complexe sportif de la Beac » déclare avec certitude, Henri Manga, un chroniqueur sportif local, très proche des dirigeants du football togolais. En attendant d’avoir confirmation, le show Adebayor continue de faire débat. Très capricieux, l’enfant terrible du football togolais a habitué ses fans à des retournements de situation les plus inattendus.

Le dernier cas en date a été vécu à la veille de la phase finale de la Can Afrique du Sud 2013. Après avoir faire le buzz sur son éventuel forfait, l’ex buteur d’Arsenal avait finalement répondu présent au pays de Nelson Mandela. Le même scénario pourrait se produire à Yaoundé où les deux sélections jouent leur avenir dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Aucun faux pas n’est permis, ni pour le Cameroun (3 points en 2 matches), ni pour le Togo (1 point en 2 matches). Pis, le capitaine Emmanuel Adebayor et ses coéquipiers en cas de défaite, pourraient dire au revoir à la phase finale de cette compétition prévue l’année prochaine au Brésil.

Starafrica.com


Jeudi 21 Mars 2013 - 15:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter