Cameroun : le port de Douala au ralenti

Le syndicat des transitaires, transporteurs et acconiers du Cameroun (Syntrac) a donné une conférence de presse pour dénoncer le blocage de leurs activités au port autonome de Douala.



Les syndicats affirment que l'accueil des navires connaît un processus long et coûteux au port de Douala
Les syndicats affirment que l'accueil des navires connaît un processus long et coûteux au port de Douala

Depuis plusieurs mois, les opérations d’embarquement et de débarquement des marchandises dans la principale infrastructure portuaire du Cameroun se heurtent à de nombreuses difficultés.

Des opérateurs économiques notamment du groupement interpatronal du Cameroun (Gicam) avaient déjà décrié le ralentissement des activités qui a un impact important sur le climat des affaires.

Les griefs portent notamment sur l’engorgement des espaces tels que le parc a bois de plus en plus encombré.

La correspondante de la BBC a expliqué que les syndicats et les opérateurs se plaignent également du rallongement des durées d’attente des navires, alors que la chaîne portuaire connaît déjà des difficultés de circulation et de gros retards dans la sortie des marchandises.

Les membres du groupement interpatronal du Cameroun, les agents du transit et les transporteurs ont estimé qu’il était urgent que des investissements soient effectués pour le renouvellement des équipements au sein du port.

Le mouvement regroupant les hommes d’affaire du Cameroun, le Gicam, ont récemment noté que les concessionnaires n’étaient plus en mesure de respecter leur cahier de charges.

le Comité national de facilitation du trafic international pour sa part dit avoir constaté "un accroissement des délais de passage et des coûts à l'import et 'à l'export."

Selon la correspondante de la BBC, cette situation fait dire aux experts du secteur maritime que la compétitivité du port autonome de Douala est plus que jamais remise en question.

Source : BBC Afrique 
 



Jeudi 14 Août 2014 - 13:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter