Campagne présidentielle : Me Wade opte pour la construction du pays

Comme tous les candidats à l’élection présidentielle, Me Abdoulaye Wade, candidat de la coalition Forces alliées (FAL 2012), a laissé entendre clairement dimanche à Mbacké (Centre du pays) que sa volonté et son engagement à construire le Sénégal « à l’image des pays développés ». Pour lui, le pays est « à la pointe de l’émergence » dans beaucoup de domaines.



Campagne présidentielle : Me Wade opte pour la construction du pays

« Partout dans le pays, nous avons fait des réalisations. En 2000, le revenu percapita était de 500 dollars. Aujourd’hui, il est à 1.350 dollars (700.000 francs Cfa). Ceci place notre pays dans la deuxième catégorie, qui aspire à être un pays émergent », indique Me Wade, lors d’un meeting à Mbacké.

Selon Me Wade, des avancées considérables ont été notées dans les secteurs de la jeunesse et de l’éducation. Le candidat des FAL 2012 a promis la construction de centre de formation dans chaque département et la construction de l’Université des métiers.

En matière de santé, le président Wade a dit qu’il envisageait l’érection des centres de santé en hôpitaux, sans oublier le Plan sésame qui a « beaucoup aidé les personnes du troisième âge ».

« Ce scrutin intéresse fortement l’étranger, raison pour laquelle certains ne sont pas contents de mon engagement à la défense des pays africains » a-t-il affirmé.

« Je ne cherche pas l’intérêt des toubabs (occidentaux), mais celui  des Sénégalais. Les Américains et les Français ne sont pas les patrons des Sénégalais. Personne ne peut nier notre force », selon le chef de l’Etat sénégalais.

« Ce scrutin intéresse fortement l’étranger, raison pour laquelle certains ne sont pas contents de mon engagement à la défense des pays africains », soutient le président sortant.

Pour lui, il faudrait que tout le monde « s’engage à réaliser cet objectif ensemble et nous vaincrons ».  

 



Lundi 6 Février 2012 - 11:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter