Can 2015 – Bouna Coundoul refuse l’optimisme béa: “Un match ne se gagne pas sans l’avoir joué”



Can 2015 – Bouna Coundoul refuse l’optimisme béa: “Un match ne se gagne pas sans l’avoir joué”
(PRESSAFRIK.COM - MONGOMO) Bouna Coundoul ne veut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Même si lui et ses coéquipiers sont prêts à se battre pour la victoire contre le Ghana, il souligne que rien n’est gagné d’avance. «Nous sommes prêts, mes coéquipiers et moi. On ne dit pas qu’on va gagner, car un match n’est jamais gagné d’avance. On va jouer le tournoi match par match. Et ça commence demain (aujourd’hui) contre le Ghana».
 

Un des rescapés de Bata en 2012, Bouna Coundoul ne veut pas qu’on lui rappelle toujours cet épisode sombre de la vie de la Tanière. Pour lui, l’essentiel aujourd’hui c’est la compétition qui s’ouvre aujourd’hui pour le Sénégal. «Nous sommes dans une dynamique positive. Nous n’avons pas besoin qu’on revienne sur ce qui s’est passé. Ce qui est important, c’est que nous sommes venus avec un esprit positif».
 

Le capitaine de la Tanière minimise aussi les effets du long voyage qui a conduit le Sénégal à Mongomo en provenance du Maroc. «Tout ça est derrière nous maintenant. Nous avons l’habitude de voyager et de rencontrer ce genre de problèmes. La compétition qui est devant nous est plus importante», pense le portier de la sélection nationale.

 

David BADJI (Envoyé spécial)

Lundi 19 Janvier 2015 - 03:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter