Can 2015-CIV 0-0 GHA : re-make de 92, La Côte d'ivoire au sommet de l'Afrique

Cette fois c'est c'est bonne pour les Eléphants. Les Ivoiriens sont champions d'Afrique face à une belle équipe du Ghana. C'est au un interminable tirs au but.



Can 2015-CIV 0-0 GHA : re-make de 92, La Côte d'ivoire au sommet de l'Afrique

 Ce soir, la Côte d'Ivoire a défié le Ghana en finale de la CAN 2015. Après un début de compétition difficile pour les deux équipes, elles se sont retrouvées pour un remake de la finale de 1992 remportée par la Côte d'Ivoire. 

Pour parvenir à se hisser sur le toit de l'Afrique, la Côte d'Ivoire pouvait compter sur son capitaine Yaya Touré. Barry Copa effectue son retour dans le but. Forfait de dernière minute, le portier de la Côte d'Ivoire, Sylvain Gbohouo, ne disputera pas la finale de la CAN 2015 face au Ghana. Le but des Eléphants sera donc gardé par l'expérimenté Copa Barry.
Temps forts du match....

Par deux, les black stars obtiennent des occasions franches. Ils touchent les montants des buts gardés par Kopa Barry. Le gardien de but des Ivoiriens qui joue son premier match semble entrer dans son match.

Les deux équipes se tiennent en respect. Mais la possession a penché du côté des Ghanéens. Mais la possession a penché du côté des Ghanéens.
Les Éléphants tiennent le coup face aux assauts des hommes d'Abraham Grant. Du côté ivoiriensGervinho donne la réplique en apportant un peu de percussions de son côté.

MI-TEMPS.....

Au début de la seconde période, les joueurs ghanéens poursuivent leur match sur la même ascendance physique.
Les blacks stars aspirent les hommes d'Hervé Renard pour ensuite procéder à des contre-attaques rapides.
A la 53 mn, l'attaquant vedette du Ghana est servi à l'entrée de la surface de réparation. Contrôlant mal le ballon son tir passe hors du cadre gardé par Kopa Barry.

Sur un contre-attaque Yaya Touré lance Max Alain Gradel sur le côté. Il sert un centre en retrait à Gervinho. Mais la défense était attentive pour écarter les dangers.

A la 70 mn, les Éléphants d'Hervé Renard son toujours en difficultés. C'est de justesse qu'un défenseur ivoirien enlève le ballon attaquant à Gyan qui avait fini d'armer son tir dans les 18 m.
Place aux tirs au but...




Dimanche 8 Février 2015 - 22:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter